Accueil » Droit du Travail Salarié » Chômage - Assedic » ASSEDIC, Pôle emploi, Allocations Chômage » Actualités

Retour aux Actualités ASSEDIC, Pôle emploi, Allocations Chômage

actus

Le Plan Rebond : des aides pour les chômeurs en fin de droits

Par | |

Mardi 1 juin 2010, le décret du plan rebond a été publié au Journal Officiel de la République française. Ce plan, signé le 15 avril par le gouvernement et les partenaires sociaux a pour objectif de proposer des solutions aux 345 000 chômeurs en fin de droits à l'assurance chômage. Ces solutions permettront aux demandeurs d'emploi en fin de droits de retrouver un emploi durable.

Le contenu du plan rebond

Les demandeurs d'emploi, en fin de droits, pourront désormais bénéficier d'un parcours d'insertion professionnelle renforcé proposé par Pôle emploi. Ce plan est accessible si le demandeur d'emploi en fin de droits ne perçoit aucune allocation de solidarité ni aucun minima sociaux (Revenu de Solidarité Active (RSA), Allocation de parent isolé (API) ou allocation spécifique d'indemnisation du chômage).

Dans le cadre de ce parcours, Pôle emploi propose une formation rémunérée ou un contrat aidé. Un accompagnement renforcé est proposé aux cadres.

A défaut de pouvoir bénéficier tout de suite d'une formation rémunérée ou d'un contrat aidé, le demandeur d'emploi peut bénéficier d'une aide exceptionnelle pour l'emploi si ses revenus ne dépassent pas un certain seuil. Ce seuil est de 2 119,60 euros pour une personne seule et de 3 330,80 euros pour une personne vivant en couple. Le demandeur d'emploi ne pourra pas prétendre à cette aide s'il refuse, sans motif légitime, d'effectuer une formation rémunérée ou un contrat aidé.

L'aide exceptionnelle pour l'emploi cesse d'être versée lorsque le demandeur d'emploi bénéficie d'une formation rémunérée ou d'un contrat aidé.

Le plan rebond en chiffres


705 millions d'euros : fonds débloqués pour financer ce plan ;

15,14 euros : montant journalier de l'aide exceptionnelle pour l'emploi que percevra le demandeur d'emploi en fin de droits ;

170 000 : nombre de « contrats rebond » qui seront proposés aux demandeurs d'emploi ;

70 000 : nombre de formations rémunérées proposées aux demandeurs d'emploi.


Références :

Décret du 31 mai 2010. N° 2010-575


Favoris

Commenter cet article

Vos Réactions Réagir


  • jalina - Visiteur Le 10-10-2011 à 10:52

      visiteur


    combien de millions a coûté cette étude de la part de nos "dirigeants" et cette nouvelle ponte de loi non appliquée comme tant d'autres ? mais oui, on nous ment éhonteusement ! on nous ballade et ceux non concernés par toutes ces mesures dites sociales prises (on va dire plutôt à notre détriment) sont leurrés par la bienveillance des gouvernants... cette mesure, j'y avais "droit" avec le dossier monté cô il faut mais tous les appels, rendez-vous et prises de renseignements ont esquivé la question ("ça n'a pas marché", " ginette, tu as des nouvelles du PRE ?", "je me renseigne et on voie ça la prochaine fois"...) ça fait 6 mois.) Bouche cousuela grosse arnaque. Dire qu'en tant que salarié on est licencié pour 100 fois moins que ça!..
    Je crois que je vais créer mon auto entreprise : pétitionner par internet tous les incompétents (quelle super économie pour la France) pour demander leur (licenciement ?) limogeage....
  • robert474 - Visiteur Le 25-05-2011 à 16:14

      visiteur


    Tout ca ne sont que des mensonges , le plan rebond existe toujours , vu que ma conseillere mission locale m'a dit de prendre rendez vous avec mon conseiller pole emploi justement pour y acceder a ce plan rebond , donc si on me la recommander c qu'il est en place non ?

  • REBONDISSANTE - Visiteur Le 14-05-2011 à 08:39

      visiteur


    Bonjour!

    J'ai bénéficié du plan rebond pendant 6mois, après un licenciement économique,( 24 ans dans l'entreprise) après une fin de droits assédics.J'aurai également 60 ans dans 6 mois. Vous m'apprenez que ce plan n'existe plus ? alors qu'il est bien précisé sur le courrier de l'A.E.P.E. que mes droits peuvent courrir jusqu'au 31/12/2011...pour aller vers cette fameuse retraite...

    Je me suis présentée sans RV..ERREUR... de plus le service  fermait à 12H,ce vendredi...le vendredi.

    Je retourne lundi matin, première heure.

    Dire que je me suis débattue l'an dernier, 3 mois et demi, pour me faire accepter dans ce Plan (que pas grand monde ne connaissait,d'ailleurs). 

    Seule dans la vie. Je repars au combat, en espèrant trouver, plus d'informations à vous soumettre.

    Si, cette aide n'est pas reconduite..dans ce cas, voir si RSA peut reprendre le relai..ou formation payée..peu m'importe.En invalidité 1° cat.

    Cordialement à Tous!

  • mll35 - Visiteur Le 11-05-2011 à 10:28

      visiteur


    Bonjour à tous,

    suite à un rdv avec une conseillère hier à Pôle-emploi, j'ai appris que si mon dossier "PRE" n'aboutissait pas, c'était simplement parce que ce miraculeux plan, ce fantastique geste du gouvernement envers les victimes de la crise ...
    N'EXISTAIT PLUS !!!!
    C'est vrai, le dire à grands cris de "social", c'était bien suffisant ! Mais le faire, faut pas déc**ner, non plus !!
    Quelques mois de mise en place, et hop, je t'embrouille !!! ni vu, ni connu ...

    bonne journée !

  • edge - Visiteur Le 11-02-2011 à 07:21

      visiteur


    J'ai reçu le questionnaire en septembre 2010 pour le plan rebond. j'ai rempli peu de temps après avoir joint tous les docs demandés. enfin ne voyant arrivé aucun courrier ni convocation je me suis déplacée chez le pôle emploi le 3 janvier 2011 pour demander ce qui en était?! on m'a donné un rdv pour le 17 janvier avec un conseiller. On m'a monté le dossier de plan rebond. Aucune réponse fin janvier je me suis encore déplacée. et aujourdhui le 10/02 m'apperçois qu'on a payé 230 € pour la période du 17/01 au 31/01. En fait il faut leur courrir après ! je n'ai rien perçu depuis juillet à ce jour. Mais dpuis la date de mon entretien j'ai été convoquée 2 fois pour des recherches d'emploi renforcées. Mon prochain est prévu au 18/02 et je dois me présenter avec 10 lettres de motivations à envoyer...En revanche j'ai signé un contrat de travail CDD qui commence au 1er Avril pdt 6 mois. Du coup je ne sais pas si je dois leur faire savoir vu que je commence à peine de toucher le plan rebond et que je commence a bosser qu'au 1er avril... Que dois je faire? Quelqu'un aurait il une réponse pour moi. je vois remercie d'avance

  • -4 - Visiteur Le 29-12-2010 à 10:51

      visiteur


    Bonjour,

    Je suis reporter pour une radio nationale, et je voudrais justement savoir un peu plus où nous en sommes  au niveau des aides apportées aux chômeurs longue durée. 

    Si vous voulez m'appeler pour m'expliquer et, si vous le souhaitez, évoquer votre situation, voici le numéro où vous pouvez me joindre 01 56 40 45 33. Cela ne vous engage à rien. Si vous pouvez juste déjà m'aiguiller sur la question...

    Merci beaucoup.

  • MA34 - Visiteur Le 07-12-2010 à 10:14

      visiteur


    RDV hier pour le plan rebond, d'office ma conseillère m'a positionnée sur une formation assistante de vie...........formation qui commence dans 5 jours, 4mois de formation et stage, pas d'autres alternatives.


    je suis dans ma soixantième année, donc en retraite en janvier 2012.


    Renseignements pris ce jour, j'apprends  que le temps de la formation ne comptera pas pour la retraite(trimestres non cotisés) 


    Peu d'information, sur la suite de la formation. Comme l'impression de m'être jetée dans la gueule du loup.

  • eblue - Visiteur Le 06-12-2010 à 18:06

      visiteur


    Je suis au Plan rebond aide exceptionnelle depuis un mois.

     

    J'ai travaillé ce mois-ci et j'ai gagné 400€, que j'ai déclaré lors de mon actualisation. Les assédics m'avaient dit que cette aide ne fonctionnait pas comme l'are, je n'étais pas compensée par rapport à ce que je gagne, mais que je toucherai totalement cette aide pendant 6 mois même si je travaillais un peu.

     

    N'ayant toujours pas reçu cette aide pour ce mois-ci, je m'inquiète : le fait d'avoir travaillé annule cette aide ? Il est pourtant marqué que l'aide s'arrête si on est en formation ou en contrat aidé. Ce n'est ni l'un ni l'autre en ce qui me concerne, c'est un CDD tout ce qu'il y a de plus classique.

     

    Ne me dites pas que le fait d'avoir travaillé m'enlève l'aide ?

     

    Surtout que j'ai gagné moins (400 euros) que si je n'avais pas travaillé (environ 450 euros d'aide) ?

     

    Merci de me répondre si vous savez quelque chose. Je n'ai pas réussi à joindre pôle-emploi aujourd'hui.

  • MA34 - Visiteur Le 30-11-2010 à 13:45

      visiteur


    en fin de droit  depuis le  juin 2010(en dispense de recherche d'emploi depuis 2008) dans ma soixantième année, j'ai fais les démarches demandées, refus ASS,RSA,AER, suis toujours dans l'attente d'un RDV avec ma conseillère d'autre part j'ai renoncé à ma dispense de recherche d'emploi.


    Viens de recevoir une inscription à la prestation de service (atelier pour organiser sa recherche d'emploi) rien de nouveau pour le plan rebond. 


    Suite à plusieurs mails, la réponse donnée(nous faisons le nécessaire auprès de votre conseillère)


    Et pourtant j'ai commencé à travailler à 15 ans...... courage à toutes et tous

  • caro-1 - Visiteur Le 24-11-2010 à 10:18

      visiteur


    Le plan rebond ça aide pas du tout j'ai fait la demande d'ASS le 2 novembre 2010 en attendant une semaine pour me la refuser faute de dépassement de plafond de mon mari.
    On me propose REBOND, je monte le dossier et là il faut prendre RDV avec le conseiller au téléphone. Hors, je suis à l'accueil devant un agent du pôle emploi pour valider la demande RDV prise pour le 26 novembre 2010. Mais où va-t'on avec ce système ? Je suis très déçue car je suis entrain de perdre des jours car l'agent me dit que la demande est prise en compte seulement je jour où le conseiller va valider le dossier (le 26 novembre 2010).
    Il reste 5 jours pour que le mois se termine, 15,14 €uros par jour,  mais sur certains sites c'est bien écrit 460/mois pendant 6 mois.
    Je ne sais pas, on verra le jour de l'entretien... (à suivre)





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com


Retour au Dossier: ASSEDIC, Pôle emploi, Allocations Chômage



27 806 Professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2014 JuriTravail tous droits réservés

Comment démissionner ?
Vous êtes salarié et vous souhaitez quitter votre
emploi actuel ?
Retrouvez tous les éléments pour démissionner.
En savoir plus
Comment démissionner ?
Vous êtes salarié et vous souhaitez quitter votre
emploi actuel ?
Retrouvez tous les éléments pour démissionner.
En savoir plus