Accueil » Droit du Travail Salarié » Temps de Travail » Convention de Forfait » Actualités

Retour aux Actualités Convention de Forfait

actus

Une convention de forfait en heure n’est valable que si une convention individuelle de forfait a été signée

Par | |

Dans une affaire, un salarié a été engagé le 15 mai 2006 en tant que responsable des ressources humaines, statut cadre. Son contrat de travail prévoyait une période d’essai de trois mois renouvelable une fois sous réserve de l’accord du salarié. L’employeur a rompu cette période d’essai le 9 août 2006.

La Cour d’appel considère que les parties se sont référées à l’accord d’entreprise du 28 décembre 1999 relatif à l’aménagement et à la réduction du temps de travail. Pour le personnel d’encadrement, un avenant numéro 1 a été signé le 16 novembre 2000 prévoyant une réduction du temps de travail annualisé. Ainsi, chaque cadre travaillant deux cent dix-sept jours par an et 39 heures par semaine ont droit en compensation à dix jours de réduction  du temps de travail pris dans l’année.

Les juges ont estimé qu'aucune convention individuelle de forfait n'avait été passée par écrit entre la société et le salarié. Ainsi, le seul renvoi général fait dans le contrat de travail à l'accord d'entreprise ne peut constituer l'écrit requis.

Ce qu’il faut retenir : Pour certains salariés (notamment les cadres), la durée de travail peut être fixée par une convention individuelle de forfait en heures ou en jours, sur l'année, si un accord collectif l'autorise. L'accord définit alors les catégories de salariés pouvant conclure une telle convention, la durée annuelle de travail à partir de laquelle le forfait est établi et les caractéristiques principales des conventions individuelles. La convention individuelle de forfait est toujours établie par écrit.

Une convention de forfait en heures permet d'intégrer, dans la durée de travail d'un salarié, un certain nombre d'heures supplémentaires qu'il accomplit de façon régulière. La durée annuelle de travail retenue est fixée par un accord collectif.

Une convention de forfait en jours consiste à décompter le temps de travail des salariés en jours et non pas en heures.
 

Arrêt de la Chambre sociale de la Cour de cassation du 31 janvier 2012, n° de pourvoi : 10-17593


Notre dossier Convention de Forfait


Favoris

Commenter cet article

Vos Réactions Réagir


  • catherine bosch - Membre Le 14-02-2012 à 19:46

      < 10 messages


    Il me semble qu'il manque quelque chose à votre article. Quel est le lien entre la fin de période d'essai et la convention de forfait ? A quoi est condamné l'employeur avec l'annulation de cette conventiond de forfait ?




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com


Retour au Dossier: Convention de Forfait



27 806 Professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2014 JuriTravail tous droits réservés

Comment démissionner ?
Vous êtes salarié et vous souhaitez quitter votre
emploi actuel ?
Retrouvez tous les éléments pour démissionner.
En savoir plus
Comment démissionner ?
Vous êtes salarié et vous souhaitez quitter votre
emploi actuel ?
Retrouvez tous les éléments pour démissionner.
En savoir plus