Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit Social et Droit du Travail -TPE - PME » Organiser le Temps de Travail » Organiser le temps de travail et les repos » Décompter le temps de travail » Gérer la modulation du temps de travail » Actualités

Retour aux Actualités Gérer la modulation du temps de travail

actus

Respecter la vie privée des salariés : des entreprises s’engagent

Par | |

Réunions tardives, sollicitations le week-end … certaines entreprises s'engagent à mieux respecter les temps libres de leur personnel, en signant la charte "15 engagements pour l'équilibre des temps de vie".

Pour répondre aux besoins de leurs salariés, qui sont plus d'un sur deux à éprouver des difficultés à concilier travail et vie familiale (cette proportion passe à 71% chez les cadres), 16 entreprises ont signé cette charte, impulsée par le ministère des Droits des femmes.

A travers ce document, les entreprises signataires (parmi elles de grands groupes tels que Michelin, Axa ou encore LVMH) s'engagent à améliorer l'équilibre vie familiale et personnelle / vie professionnelle de leurs salariés.

Fini donc les réunions à 18 heures ou les mails envoyés en période de vacance : le texte incite les entreprises à tout mettre en œuvre pour respecter le temps libre de leurs salariés en :

  • évitant de programmer les réunions le mercredi, jour auquel certains participants ne peuvent être présents ;
  • limitant le nombre de mails pro en dehors des heures de bureaux et le week-end ;
  • planifiant les réunions dans la plage horaire 9h – 18 h ;
  • veillant à ce que les collaborateurs prennent leurs congés …

Parce qu'un salarié épanoui est un salarié qui est plus efficace dans son travail, le ministère souhaite que les chefs d'entreprise adoptent une politique managériale plus souple et surtout plus respectueuse de la vie privée des salariés.

Aussi, il entend lutter contre le présentéisme : "En France, travailler tard le soir est encore perçu comme un signe de motivation, alors que les entreprises anglo-saxonnes n'y voient qu'un indice d'inefficacité" regrette  Jérôme Ballarin, président de l'Observatoire de la parentalité en Entreprise, et associé au projet.

"Info-plus" Respecter les durées maximales de travail

L'employeur doit veiller à décompter le temps de travail de ses collaborateurs, notamment pour calculer leur salaire et les éventuelles heures supplémentaires. Mais il doit aussi veiller à ce décompte pour s'assurer qu'il respecte bien les durées maximales de travail.

Il est en effet tenu de respecter une durée maximale de travail quotidienne et hebdomadaire.

En outre, il doit respecter l'amplitude journalière maximale de travail, qui se définit comme le temps qui s'écoule entre la prise de son poste par le salarié et son départ de l'entreprise. Elle est de 13 heures, sauf dispositions conventionnelles contraires.

A défaut, il risque une condamnation pénale.


Source : Le Figaro, 11 décembre 2013


Favoris

Commenter cet article

Vos Réactions Réagir






Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com


Retour au Dossier: Gérer la modulation du temps de travail



27 806 Professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2014 JuriTravail tous droits réservés

La minute juridique
Des questions sur le contrat à durée indéterminée ? Regardez dès maintenant notre vidéo
Voir
La minute juridique
Des questions sur le contrat à durée indéterminée ? Regardez dès maintenant notre vidéo
Voir