Accueil » Droit du Travail Salarié » Contrat de Travail et Embauche » Entretien et promesse d'embauche » Promesse d'embauche » Actualités

Retour aux Actualités Promesse d'embauche

actus

Plus d’embauches en mars 2012

Par | |

Au mois de mars 2012, les déclarations d’embauche pour des contrats de plus d’un mois ont augmenté de 7,2 % par rapport au mois de février 2012. C’est ce qu’a annoncé l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss).

Cette hausse fait suite à un repli de deux mois consécutifs. En effet, le recul du nombre d’embauches était de 3,7 % en février et 4,3 % en janvier, selon les chiffres de la Caisse nationale des Urssaf. Au total, les déclarations d’embauche ont connu une croissance de 0,4 % sur un an.

Par ailleurs, l’Acoss estime que la santé financière des entreprises pourrait s’améliorer. En effet, les taux d’impayés des cotisations sont en baisse sur ces trois derniers mois et la hausse des demandes de délais semble interrompue.

Le nombre d’heures supplémentaires tend également à diminuer. 42,3 millions d’heures supplémentaires auraient été effectuées dans les entreprises en février, contre 46,6 millions en janvier. Ce niveau est inférieur de 1,9 % par rapport au nombre d’heures supplémentaires effectuées en février 2011.

Pensez-vous que le nombre d’embauches continuera d’augmenter ?

« Info Plus » Déclaration préalable à l’embauche :

Lorsqu’il embauche un salarié, un employeur doit accomplir plusieurs formalités administratives. Il doit notamment remplir une déclaration préalable à l’embauche. Elle doit être réalisée, généralement par voie électronique, avant le début effectif du salarié dans l’entreprise, et au plus tôt 8 jours avant la date prévisible de l’embauche.

L’employeur doit déclarer tous ses salariés auprès des organismes de protection sociale et de l’Urssaf, même les contrats de travail de courte durée. Sinon, l’employeur pourrait être condamné pour travail dissimulé. L’employeur encourt alors des sanctions pénales qui peuvent atteindre trois ans d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende selon l’article L. 8224-1 du Code du travail.

Par Juritravail 


Notre dossier Promesse d'embauche


Favoris

Commenter cet article

Vos Réactions Réagir






Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com


Retour au Dossier: Promesse d'embauche



27 806 Professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2014 JuriTravail tous droits réservés

Votre newsletter sur mesure
Embauche, salaire, licenciement... Choisissez les thèmes qui vous intéressent et recevez l'information par email !
Choisir mes thèmes Ou je me connecte à mon compte
Votre newsletter sur mesure
Embauche, salaire, licenciement... Choisissez les thèmes qui vous intéressent et recevez l'information par email !
Choisir mes thèmes Ou je me connecte à mon compte