Accueil » Droit du Travail Salarié » Contrat de Travail et Embauche » Contrats spéciaux » Télétravail » Actualités

Retour aux Actualités Télétravail

actus

Les salariés en télétravail sont plus productifs

Par | Modifié le |

Selon une étude publiée par le cabinet Greenworking, 12,4 % de salariés travaillent désormais en partie à leur domicile (au moins huit heures par mois), soit une augmentation de 5 points par rapport à 2007. La pratique du télétravail se développe. Mais pour le moment, les grandes entreprises préfèrent continuer d’expérimenter pour en connaître les avantages et inconvénients.

L’avantage le plus important du télétravail serait une augmentation moyenne de la productivité de 22 % par rapport aux autres salariés. Cela s’explique par l’amélioration des conditions de travail. Le salarié à son domicile n’est plus perturbé par des interruptions nombreuses comme en open space : e-mails, téléphones, réunions… Il peut ainsi être davantage concentré sur ses dossiers.

Une alternance entre le bureau et le domicile du salarié peut également avoir un impact direct sur le « bien être du salarié ». En effet, le temps de transports est réduit et la surveillance hiérarchique est moins présente. Ces deux avantages sont des facteurs de stress communs.

A la CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse), les expérimentations du télétravail depuis 8 mois ont montré des résultats satisfaisants. A la CNAV, où 2/3 des salariés ont un temps de transports qui dépasse 2 heures et demie par jour ont montré un net rebond de leur motivation et une amélioration des conditions de travail.

Un plus grand équilibre entre vie professionnelle et vie privée est également un avantage du télétravail. Mais il peut également conduire à une difficulté à séparer les deux lorsqu’un salarié travaille à son domicile.

Voudriez-vous exercer votre activité en télétravail ?

« Info Plus » Télétravail :

Le télétravail figure depuis peu dans le Code du travail aux articles L. 1222-9 à L. 1222-11. Il est défini comme une « forme d'organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l'employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon régulière et volontaire en utilisant les technologies de l'information et de la communication dans le cadre d'un contrat de travail ou d'un avenant à celui-ci ».

Le télétravail ne peut pas être imposé et le refus d’exercer une activité en télétravail ne justifie pas un licenciement. Seules des circonstances exceptionnelles peuvent justifier d’imposer le télétravail aux salariés, comme une menace d’épidémie ou un cas de force majeure.

Un avenant au contrat de travail doit préciser les conditions de passage en télétravail. De plus, les charges liées, c'est-à-dire tout ce qui concerne le matériel informatique ou les frais de communication, doivent être couvertes par l’entreprise.

Par Juritravail

Source : Le Figaro, le 29 mai 2012


Notre dossier Télétravail


Favoris

Commenter cet article

Vos Réactions Réagir






Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com


Retour au Dossier: Télétravail



27 806 Professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2014 JuriTravail tous droits réservés

Dossier spécial
Vous souhaitez quitter votre entreprise sans démissionner ? Optez pour la rupture conventionnelle
En savoir plus
Dossier spécial
Vous souhaitez quitter votre entreprise sans démissionner ? Optez pour la rupture conventionnelle
En savoir plus