Accueil » Droit du Travail Salarié » Temps de Travail » Temps Partiel » Actualités

Retour aux Actualités Temps Partiel

actus

Travailler à temps partiel : vos droits

Par | Modifié le |


Au 1er trimestre 2008, 15.5 % des salariés travaillent à temps partiel. Travailler à temps partiel peut notamment être le choix de consacrer davantage de temps à l’éducation de ses enfants.

Travailler à temps partiel signifie-t-il des droits partiels comparé à un salarié à temps complet ? Analyse des conditions de travail du salarié à temps partiel en quelques points.

Rémunération
Votre rémunération est établie au prorata de votre durée de travail . En outre, vous ne devez pas subir de discrimination par rapport à un salarié qui, à poste égal et ancienneté égale, travaillerait à temps plein.

Cumul d’emploi
Le travail à temps partiel ne vous empêche pas de travailler dans une autre entreprise et de cumuler un ou plusieurs emplois. Une contrainte réside toutefois dans l’obligation de ne pas dépasser la durée maximale du travail. Elle est fixée à 48 heures par semaine ou 44 heures en moyenne par semaine sur une période de 12 semaines.

Période d’essai
Votre période d’essai sera identique à celle d’un salarié à temps plein. En effet, votre période d'essai n’est pas allongée du fait de votre présence réduite dans l'entreprise.

Droit à congés payés
Vous bénéficiez du même nombre de jours de congés payés qu’un salarié à temps plein. En revanche, le décompte des congés payés est spécifique pour un salarié à temps partiel.

M. Dupont travaille à temps complet.
M. Durand travaille à temps partiel les lundi, mardi, jeudi et vendredi.
Ces deux salariés déposent une semaine de congés payés.

Voici le décompte du nombre de jours de congés payés en jours ouvrables.

 LundiMardiMercrediJeudiVendrediSamedi Total jours de congés déposés
M. Dupont1 111116
M. Durand1 111116


Le jour non travaillé du salarié à temps partiel est comptabilisé. Dès lors, pour ces deux salariés, le nombre de jours de congés payés déposé est 6.

Priorité pour un emploi à temps plein
Vous disposez d’une priorité d'affectation aux emplois à temps complet, correspondant à votre qualification professionnelle, qui seraient créés ou qui deviendraient vacants.


Enfin, de manière générale, le salarié à temps partiel bénéficie d'un traitement équivalent aux salariés de même qualification professionnelle et de même ancienneté en ce qui concerne les possibilités de promotion, de déroulement de carrière et d'accès à la formation professionnelle .


Notre dossier Temps Partiel


Favoris

Commenter cet article

Vos Réactions Réagir


  • sib - Visiteur Le 29-01-2014 à 14:56

      visiteur


    Bonjour, 

    Je suis en CDI à temps partiel (74h) dans une société d'audiovisuel. J'avais droit au comité d'entreprise mais depuis 1 an on me le refuse soir disant que la convention collective impose un minimum de 75h pour y avoir accès. Est-ce normal?

     
  • INFOCLEM - Visiteur Le 20-08-2013 à 22:09

      visiteur


    1 jour

    d'après les règles du temps partiel 
  • JEANNE-2 - Visiteur Le 19-11-2010 à 15:35

      visiteur


    JE TRAVAILLE 2 JOURS PAR SEMAINE : LE JEUDI POUR UNE DURéE DE 8 HEURES ET LE VENDREDI POUR UNE DURéE DE 4 HEURES. J'AI POSé UN JOUR DE CONGé QUI EST UN VENDREDI. COMBIEN DE JOURS DOIT-ON ME DEDUIRE ?

    UN JOUR, 2 JOURS OU 1/2 JOURNéE ? MERCI DE VOTRE REPONSE.

    M.G.

     





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com


Retour au Dossier: Temps Partiel



27 806 Professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2014 JuriTravail tous droits réservés

Dossier spécial
Vous souhaitez quitter votre entreprise sans démissionner ? Optez pour la rupture conventionnelle.
En savoir plus
Dossier spécial
Vous souhaitez quitter votre entreprise sans démissionner ? Optez pour la rupture conventionnelle.
En savoir plus