Droit Social | Modèle de lettre | Accès illimité


Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Licenciement et Rupture conventionnelle

Accueil Forum > Forum Droit du Travail Salarié > Question

Forum Droit du Travail Salarié

Poser une question
forum

Comment faire accepter mon patron de me laisser partir ?

Question posée le 2009-02-18 21:16:14 par Snayk - Visiteur

Bonsoir,

Je suis face à un problème dont je ne vois pas le bout sad. Je suis actuellement dans une entreprise en contrat d'apprentissage depuis le mois d'octobre 2008. J'ai demandé lors du retour de vacances de mon employeur en janvier de me laisser partir via un accord à l'amiable, chose qu'il a refusée. Le licenciement étant impossible lorsqu'on est en contrat d'apprentissage, je suis obligé de rester dans cette entreprise qui prend de plus en plus l'air d'un lieux ou je vais faire des travaux d'intérêt généraux.

Mes raisons sont les suivantes :
- Non respect des promesses faites lors de mon entretien d'embauche
- Patrons vraiment trops imbus d'eux-mêmes (c'est un homme et sa femme qui gèrent cette entreprise)
- ambiance au travail qui ne me sied vraiment pas.
Le problème actuel est que je n'ai aucun papier explicitant le détail de ma mission et ce que je fais au travail va un petit peu dans le cadre de la formation, donc l'école ne peut arguer dans mon sens et ne veulent de toute façon pas m'aider.

Je n'ai que faire de toucher les assedic, je n'ai que faire de ne rien toucher une fois parti, je veux juste mettre les voile une bonne fois pour toute de cette boite qui ne respecte pas ses employés.
J'avais tout pour pouvoir enchainer, un futur employeur qui était prêt à reprendre le contrat et même si cet employeur n'acceptait plus de m'embaucher, j'avais un autre poste possible à côté, j'ai encore actuellement un poste à pourvoir.
Ce qu'il me faudrait, c'est savoir comment pouvoir partir de mon entreprise.
Ce que je ne comprends pas non plus, c'est pourquoi il voudrait me garder ? Je ne peux pas démissionner et je suis donc à sa merci... A part un semblant de pervesité, je ne vois pas en quoi cela l'avantage de garder quelqu'un de non productif et qui vient au travail parce qu'il y est obligé.

Je ne sais vraiment plus quoi faire, je suis désespéré :s

Merci d'avance pour vos réponses

Répondre au sujet pictoForum

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées. Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat

Répondre Répondre


  • Snayk - Membre Le 20-02-2009 à 15:02

      < 10 messages


    Bonjour,

    En grand stressé, j'ai encore une question xD Mon employeur peut-il dans le cas ou je refuse le travail qu'il me donnerait, me baisser mon salaire ? (bien entendu je serais au travail pendant les heures de travail et non pas chez moi) Vraiment venir au travail et de refuser tout ce qu'il me donne. Sachant que je cherche à ce qu'il me laisse partir, cette solution est dans le cas extrème mais je sais que si il a le moyen de m'embêter il le fera donc si refuser son travail ne m'empèche pas de toucher mon salaire, cela me va.

    Désolé de vous déranger encore :s
    Cordialement.
    0
  • Snayk - Membre Le 19-02-2009 à 12:49

      < 10 messages


    Il ne s'agit pas d'une brimade mais de respecter un engagement comme on peut en contracter régulièrement dans la vie...

    Si je parle de brimade, c'est que mon employeur m'a assuré hier de me reserrer la vis, de me mettre la pression et de ne plus me lacher, tout simplement parce que j'insiste pour partir.
    Un engagement doit aussi être fait des 2 partis, or lui ne le respecte pas non plus, pourquoi devrais-je être obligé de respecter le mien ?
    Dans tous les cas, la décision finale lui revient sachant que pour moi, la décision est déjà prise.
    Dernières questions, si je décide de faire juste acte de présence en entreprise, je rentre dans le cas de faute grave car je ne travaillerai plus, et si on en arrive jusqu'au prud'hommes, devrais-je dédommager mon employeur? Si oui, jusqu'à quel montant cela peut-il monter ? De plus, combien de temps cette procédure pourrait-elle prendre ?

    Je ne veux vraiment plus retomber en dépression, c'est pour cela que je mets autant d'acharnement à vouloir partir.

    Cordialement,
    0
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Snayk - Membre Le 19-02-2009 à 08:05

      < 10 messages


    Bonjour, en effet j'avais la période d'essai pour m'en rendre compte mais je pensais que j'étais lié à eux par le prix de ma formation qui se révèle être en réalité de 300 euros au lieu de 4800... Je n'ai pas pris mes précautions car avec mes anciens employeurs ca s'était toujours bien passé. Cela servirait-il d'aller jusqu'aux prud'hommes? Quitte a perdre, à partir du moment ou le contrat est rompu moi ca m'irait. Bien sur, si cela devait engendrer des dommages et intérêts trop grands je ne le ferais pas mais si je devais payer une petite somme compensatoire alors la ca m'irait. Je pense vraiment pas que ma méprise mérite une brimade de 7 mois... Merci tout de même de votre réponse.
    0

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Centre de Ressources Interactif et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Retour en haut de la page ⇑




Bilan de mise en conformité gratuit
Etes-vous en règle avec l’Inspection du Travail ? Faites un bilan en 3 minutes gratuitement
En savoir plus