Accueil » Droit du Travail Salarié » Temps de Travail : 35H, heures supplémentaires, astreintes, convention de forfait » Astreintes & garde : votre prime + définition du code du travail

Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Astreinte/Garde : bien défendre vos droits et votre prime

La distinction entre l’astreinte et le temps d’intervention.

1er exemple.
L’histoire : en contrepartie d’un logement de fonction, situé à proximité de la résidence pour personnes âgées, une salariée devait assurer une permanence de nuit pour répondre aux appels éventuels des résidents et effectuer trois rondes.
Suite à son licenciement pour faute grave, la salariée a saisi la juridiction prud’homale car elle estime ne pas avoir été rémunérée selon son temps de travail effectif.
Ce qu’en disent les juges : selon la Cour de cassation, il faut distinguer l’astreinte du temps d’intervention.
Les tâches consistant pour la salariée à effectuer des rondes et des interventions auprès des résidents constituaient un travail effectif. En revanche, son obligation de rester en permanence à son domicile pour répondre à un éventuel appel tout en pouvant ...





Retour au Dossier: Astreintes & garde : votre prime + définition du code du travail


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2017 JuriTravail tous droits réservés