Accueil » Droit du Travail Salarié » Congés (payés, maternité, maladie, spéciaux) » Congés de maternité, paternité et adoption » Congé parental d'éducation : quelle durée & comment le demander ?

Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Comment calculer et demander votre congé parental d'éducation ?

La prolongation du congé parental par une absence injustifiée

L'histoire :

Une salariée, employée en tant que secrétaire commerciale, bénéficie d'un congé parental d'éducation de trois ans. A l'issue de ce congé, la salariée ne reprend pas son poste de travail et s'absente durant onze jours.
L'employeur licencie cette dernière pour faute grave en raison de cette absence injustifiée.
La salariée saisit alors le Conseil de prud'hommes afin de contester son licenciement.

Ce que disent les juges :

Les juges constatent que l'emploi proposé à la salariée à son retour de congé était le même qu'elle occupait avant son départ.
Les juges considèrent que l'absence injustifiée de la salariée durant 11 jours constitue une faute grave justifiant son licenciement.






Actualisation

Lorsqu'un salarié se trouve être en congé parental d'éducation et qu'il souhaite le prolonger, il est dans l'obligation d'informer l'employeur de la prolongation de son congé parental d'éducation. Le cas échéant, si le salarié poursuit son congé sans en informer son employeur, son absence s'apparente à une absence injustifiée et est susceptible de justifier un licenciement pour faute grave. (Cass. Soc., 3 mai 2016, n°14-29190)

A la fin de l'année 2015, ont note que 5,1% des hommes bénéficiaient de la prestation partagée d'éducation de l'enfant, ce qui représente une hausse de 1,8% par rapport à 2014 (Etude de l'Observatoire national de la petite enfance, septembre 2016).


Retour au Dossier: Congé parental d'éducation : quelle durée & comment le demander ?


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2017 JuriTravail tous droits réservés