Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Gérer la Rupture du Contrat (hors licenciement) » Gérer la Démission du Salarié » L'essentiel sur la Démission

Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Gérer une démission

Le fait de refuser une modification de son contrat de travail ne constitue pas une démission

L'histoire : refusant une modification de sa rémunération, un salarié a quitté son lieu de travail. L’employeur a alors considéré le salarié comme démissionnaire.
Le salarié a saisi le Conseil de prud’hommes afin d’obtenir des dommages-intérêts pour licenciement sans cause réelle et sérieuse.
Ce qu’en disent les juges : la Cour de cassation rappelle que le mode de rémunération du salarié constitue un élément du contrat de travail qui ne peut être modifié sans son accord, peu important que l'employeur prétende qu'il serait plus avantageux pour le salarié. Ainsi le salarié est en droit de refuser une telle modification. Les juges considèrent que l’employeur ne peut pas interpréter le refus du salarié comme une démission. Le fait de prendre acte du refus de ce salarié et de le considérer comme ...





Retour au dossier : L'essentiel sur la Démission


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2017 JuriTravail tous droits réservés