Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Gérer la Rupture du Contrat (hors licenciement) » Gérer la Démission du Salarié » L'essentiel sur la Démission

Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Gérer une démission

L’attitude déplacée de votre employeur ajoutée à des propos blessants est un indice de harcèlement

Dans une affaire, une salariée engagée en qualité de vendeuse a pris acte de la rupture de son contrat de travail, après avoir exercé son droit de retrait à raison de faits de harcèlement.

La salariée saisit le juge d'une demande d'indemnisation pour harcèlement.

A l'appui de sa demande, la salariée soutient que son supérieur hiérarchique aurait tenu des propos blessants et aurait eu une attitude déplacée à son égard, ce qui aurait eu comme conséquences directes une dégradation de ses conditions de travail, ainsi qu'une altération de son état de santé.

Son employeur se défend, et estime que ces éléments ne suffisent pas à rapporter la preuve des agissements répétés caractérisant le harcèlement moral.

 

Les juges considèrent que l'ensemble des éléments rapportés par la salariée : propos blessants, attitude déplacée, dégradation des ...





Retour au Dossier: L'essentiel sur la Démission


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2017 JuriTravail tous droits réservés