Accueil » Droit du Travail Salarié » Contrat de Travail & Embauche : promesse, obligation, paie, CDD, CDI » CDD - Contrat de Travail » La fin du CDD, le montant de la prime de précarité et vos droits au chômage

Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Vos droits à la fin du CDD : congés payés, prime de précarité, chômage

La rupture du CDD en cas d'abandon de poste

L'histoire :

Un salarié est embauché en CDD en qualité d'ouvrier horticole.
Par la suite il a refusé de partir en livraison et a été absent les deux jours qui ont suivi. Son employeur a donc décidé de rompre le contrat pour faute grave.
Le salarié saisit le Conseil de prud'hommes afin de contester cette rupture.


Ce que disent les juges :

Les juges constatent que le salarié a refusé de partir en livraison et a ensuite abandonné son poste de travail pendant deux jours.
Or, ce manquement constituait une faute grave justifiant la rupture anticipée du CDD.





Retour au dossier : La fin du CDD, le montant de la prime de précarité et vos droits au chômage


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2017 JuriTravail tous droits réservés