Accueil » Lexique Juridique » Période d'observation

Période d'observation

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Période d'observation

La Loi de sauvegarde des entreprises n° 2005-845 du 26 juillet et le décret d’application n° 2005-1677 du 28 décembre 2005, sont entrés en vigueur le 1er janvier 2006. Le jugement qui prononce l'ouverture ouvre une période d’observation de six mois, renouvelable une fois à la demande de l’administrateur, du débiteur ou du ministère public. Elle peut être prolongée à la demande du Procureur de la République. Pendant cette période le passif antérieur du débiteur est gelé. A tout moment de la période d’observation, le tribunal, à la demande du débiteur, de l’administrateur, du mandataire judiciaire, d’un contrôleur, du ministère public ou d’office, peut ordonner la cessation totale ou partielle de l’activité.

Le tribunal peut convertir la procédure de sauvegarde en procédure de redressement judiciaire, le tribunal peut, si nécessaire, modifier la durée de la période d’observation restant à courir et s'il prononce la liquidation, il met fin à la période d’observation et, sous réserve des dispositions de l’article L. 641-10 du Code de commerce, à la mission de l’administrateur. Lorsqu’il existe une possibilité sérieuse pour l’entreprise d’être sauvegardée, le tribunal arrête dans ce but un plan decontinuation de l'entreprise qui met fin à la période d’observation.



Textes :

  • L. n° 2005-845 du 26 juillet 2005.
  • n° 2005-1677 du 28 décembre 2005.
  • C. com, art. L621-3, L622-10 et s, L. 626-1.


  • Bibliographie :

  • Delbecque, J-Cl. com. Fasc. 2300, Bilan économique et social - projet de plan de redressement.
  • Martin (D.), De la poursuite de l'activité pendant la période d'observation, PA 1986, n°91, 18.
  • Laubie, Le plan de continuation ou de cession de l'entreprise, RCP, 1986, n°4, 19.
  • Chaput, J-Cl. com. Fasc. 2415, Plan de continuation. Résolution.
  • Texte tiré du site « www.dictionnaire-juridique.com » avec l'autorisation des auteurs
    © Serge Braudo , Conseiller honoraire à la Cour d'appel de Versailles
    et Alexis Baumann, avocat au barreau de Paris

    Vos Questions - Nos réponses

    Quels sont les salariés à qui s’applique le SMIC ?
    Impôt et SMIC : je gagne le SMIC, suis-je imposable ?
    Mon employeur peut-il me verser des salaires inférieurs au SMIC ?
    Quelle est la différence entre le minimum garanti et le SMIC ?
    Je gagne le SMIC, mon employeur peut-il réduire mon salaire ?
    Ma convention collective prévoit un salaire minimum supérieur au SMIC, mon employeur peut-il continuer à me payer au SMIC ?
    Quels sont les éléments à inclure dans le calcul du salaire ?
    Les 35 heures ont-elles une influence sur le montant du SMIC ?
    Mon salaire est légèrement supérieur au SMIC, mon employeur est-il dans l'obligation de m'augmenter annuellement ?
    Qu’est-ce que le chômage partiel ?



    A voir également

    Obligation de confidentialité, de discrétion et secret professionnel des membres du CE
    Transfert d'entreprise et mandat des membres du CE
    Consultation du CE sur un projet de licenciement économique
    Planning des consultations obligatoires du Comité d’Entreprise
    Pause



    A la Une

    La liberté des sujets
    Publier sur la blogosphère
    Le changement est permanent
    Dépassement du forfait téléphonique : l'employeur peut-il procéder à une retenue sur salaire ?
    Le salarié soumis au forfait en heures n’est pas (totalement) indépendant dans la gestion de son temps de travail



    Actualite

    Les points à connaitre avant d'accepter une modification de votre lieu de travail
    Stress au travail : accord conclu afin de lutter contre un nouveau risque professionnel
    Cumul du contrat de travail avec un mandat social - faute grave du salarié - clause de garantie d'emploi
    Transaction : Zoom sur la transaction
    CDD : en l'absence de date de fin précise, une durée minimale est exigée
    Quand la clause de mobilité se concilie avec la vie privée du salarié
    Contester son licenciement pour motif personnel : mode d'emploi
    Harcèlement : il revient à l'employeur de se disculper
    Transport domicile-travail : précisions sur les modalités de remboursement par l’employeur
    Intérim : une réforme à venir ?



    27 806 Professionnels MyBestPro disponibles sur :


    © 2003 - 2014 JuriTravail tous droits réservés