Accueil » Droit du Travail Salarié » Retraite, préretraite » Calcul de la Retraite » Actualités

Brève Calcul de la Retraite

Un retour partiel à la retraite à 60 ans demandé par 27 000 personnes

Par - Modifié le 05-10-2012

Le 1er novembre 2012 entrera en vigueur le retour partiel  de la retraite à 60 ans, à taux plein. Déjà 27 000 personnes ont déposé un dossier à la Caisse nationale d’assurance vieillesse pour pouvoir en bénéficier. 80% ont obtenu une réponse positive, selon Marisol Touraine, ministre des affaires sociales.

Cette possibilité permet aux personnes ayant commencé à travailler à 18 ou 19 ans, et ayant cotisé 41,5 ans, de partir à la retraite à 60 ans, avec un taux plein. Il s’agit de la première mesure du gouvernement Ayrault. Un bonus avait aussi été accordé pour les mères de famille et les chômeurs.

110 000 personnes devraient être concernées en 2013.


« Info-plus » : La retraite anticipée pour longue carrière

Jusqu’au 31 octobre 2012, pour bénéficier d’une pension de retraite, avant l’âge légal et au taux plein, le salarié doit remplir, cumulativement trois conditions (Article L. 351-1-1 du Code de la sécurité sociale) :

  • Avoir commencé son activité professionnelle avant un âge déterminé
  • Totaliser une durée d’assurance validée par la caisse d’assurance vieillesse
  • Pouvoir justifier d’un nombre minimal de trimestres cotisés.

Le décret du 2 juillet 2012, entrant en vigueur le 1er novembre 2012, vient assouplir ces conditions.

L’âge du début d’activité est modifié. Désormais, il faut avoir commencé à travailler avant  20 ans, pour avoir droit de partir en retraite à 60 ans avec une pension à taux plein, alors qu’au préalable il fallait avoir commencé à travailler avant  18 ans.

Pour les salariés, ayant commencé à travailler entre 16 et 20 ans, la retraite à taux plein pourra se prendre dès 56 ans, suivant leur année de naissance et le nombre de trimestres cotisés.

Enfin, une seule condition de durée cotisée est requise. Les salariés devront justifier d’une durée minimale de cotisation, tous régimes de base obligatoire confondus. Les salariés n’auront plus à justifiés d’une durée minimale d’assurance vieillesse.

Pensez-vous que la réforme relative à la retraite anticipée permettra à un plus grand nombre de personnes de partir à la retraite plus tôt ?


Par Juritravail

Source : Les Echos, 2 octobre 2012

Notre dossier

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Calcul de la Retraite ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Vos Réactions

  • panzer75ap - Visiteur Le 12-10-2012 à 13:23

    A nouveau sommes dans des décisions qui par définition ne peuvent que satisfaire des élécteurs, mais qui à ont un coût. Il est nécessaire de rappeler que les régimes sociaux et de retraites sont déficitaires. Je rappelle que le gouvernement étudie comment il va pouvoir encore un peu plus "taxé" les contribuables, entre autre les retraités, considérant que beaucoup d'entre eux sont des nantis. Si l'on part de ce principe, ces gens soi-disant "nantis" c'est qu'ils ont fait l'effort de travailler non pas 35 heures, pour d'une part faire vivre leur famille et en vue d'obtenir la meilleure retraite possible. Pourquoi seraient-ils pénalisés, alors qu'ils ont un pouvoir d'achat permettant da faire "tourner" l'économie, d'aider leur famille, et enfin de  vivre une fin de vie de plus en plus longue dans les meilleures conditions matérielles. Que soit fait un effort pour améliorer les gens qui ont des petites retraites, que soit fait un effort pour que des gens qui ont travaillé longtemps dans des travaux pénibles physiquement ou il est prouvé que la durée de vie est un plus courte, pourquoi pas. Faire des généralités, non. 
    Le rapport actif/retraité est de plus en plus mauvais, ne faut'il pas tout en gardant le système par répartition, revoir les bases de financement des retraites. Nos énarques et politiques ont beaucoup d'imagination pour trouver de nouveaux impôts et taxes, mais aucunes ou pas de courage pour réfléchir sur de nouvelles bases de financement des régimes sociaux. Régimes dont le financement n'est plus adapté par rapport à la durée de vie, au  système économique ( modes de production différents de ceux il y a 40 ans - mondialisation- système financier, etc.......) Ma crainte, c'est sous prétexte de déficit publique, il y est un nivellement par le bas. Ce n'est pas les "riches" (à partir de quel seuil on est riche) qui seront les plus gènês, mais une fois de plus la classe moyenne. 


     
  • pantarotto gilbert - Membre Le 13-10-2012 à 19:42

    il faut faire la demande obligatoiremt,meme si on les conditions requises pour ce départ a 60 ans?

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés