Accueil » Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT » Comité d'Entreprise (CE) » Le fonctionnement du CE » Consultation du CE » Domaines de consultations du CE » Consultation du Comité d'Entreprise pour restructuration-réorganisation » Actualités

Brève Consultation du Comité d'Entreprise pour restructuration-réorganisation

Des bases d’Air France susceptibles de fermeture : réalité ou rumeur ?

Par - Modifié le 04-01-2013
Les trois nouvelles bases régionales d’Air France (Marseille, Nice et Toulouse) ouvertes depuis un an, afin de concurrencer les compagnies low-costs (comme Raynair), seraient susceptibles de fermeture dans les mois à venir.

Ces trois bases n’auraient pas atteints leur objectif qui était de réaliser une utilisation intensive des appareils afin d’assurer une meilleure rentabilité.

Mais pour l’instant, aucune décision définitive de fermeture n’aurait été prise. D’après Air France, ses bases connaitraient un « succès opérationnel » qui ne justifierait pas de remettre en cause le projet initial.

Aussi, toutes les hypothèses sont encore envisageables ce qui devrait rassurer les salariés et les autorités locales.

Cependant, si une fermeture était confirmée, différentes solutions pourraient se présenter : plan de départ volontaire, plan de retraite volontaire, plan de reclassement ou licenciements purs.

La direction d’Air France pourrait également envisager une réorganisation des bases afin de les rendre plus rentables.

De plus, il apparait nécessaire pour la compagnie aérienne d’impliquer les institutions représentatives du personnel dans sa décision. En effet, leur rôle en cas de fermeture de site pourrait être prépondérant pour parvenir à un plan de départ le moins conséquent possible.


« Info plus » Le plan de sauvegarde de l’emploi


Le plan de sauvegarde de l’emploi apparait comme une mesure conservatoire permettant d’éviter des licenciements (Article L.1233-61 du Code du travail). Il favorise le reclassement, interne ou externe, des salariés.

Le Comité d’entreprise, à défaut les délégués du personnel, doit être informé et consulté sur ce plan de sauvegarde.

Sources : Le Figaro, 2 janvier 2013 ; Libération, 2 janvier 2013

Vous avez des questions sur le sujet Consultation du Comité d'Entreprise pour restructuration-réorganisation ?

Bénéficiez d'un accompagnement juridique au quotidien : nos juristes et experts répondent à vos questions

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés