Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Conditions de Travail » Convention collective applicable obligatoire: trouver & décrypter » Actualités

Actualité Convention collective applicable obligatoire: trouver & décrypter

Quels sont les avantages à travailler dans la coiffure ?

Par - Modifié le 21-10-2015

Quels sont les avantages à travailler dans la coiffure ?

Les salariés des salons et entreprises de coiffure bénéficient d'avantages sociaux parfois méconnus, prévus par la Convention collective nationale de la coiffure. Primes, arrêts de travail autorisés, congés... Voyons à quels avantages le coiffeur salarié à droit, sachant que l'employeur peut avoir intérêt à dépasser les obligations légales s'il veut fidéliser ses salariés ? 

Selon la Chambre des Métiers et de l'Artisanat, la durée moyenne de carrière d'un salarié de la coiffure n'excède pas 8 ans, et se trouve souvent ponctuée par des changements d'employeurs ou des événements de la vie, comme la naissance d'un enfant, une formation ou encore la reprise d'un salon.

L'employeur peut alors avoir intérêt à motiver et fidéliser son personnel, en accordant plus de droits que ceux prévus par la CCN coiffure, et dont voici une synthèse :

Prime d'ancienneté

Être fidèle à son employeur, et sa clientèle, ça rapporte ! Tout employé a droit à une prime mensuelle de :

  • 27,60 euros à partir de 5 ans d'ancienneté ;
  • 39,85 euros à partir de 7 ans d'ancienneté ;
  • 51,45 euros à partir de 9 ans d'ancienneté ;
  • 67,20 euros à partir de 12 ans d'ancienneté ;
  • et 81,90 euros après 15 ans d'ancienneté.

Bénéficier d'un complément de salaire

Salarié, comment profiter de primes et autres avantages ?

Arrêt maladie et absences rémunérées

L'état de santé de l'employé nécessite un arrêt de travail ? Il a droit à un complément de salaire versé par l'employeur (sous réserve de justifier d'un an d'ancienneté).

Mais ce n'est pas tout ! Certaines absences - qui ne sont pas des congés payés - sont rémunérées. Des avantages supplémentaires à ceux prévus par le Code du travail sont prévus à l'intention des :

  • Femmes enceintes, mamans : les salariées enceintes bénéficient d'une réduction d'horaire quotidienne de travail de 30 minutes. En travaillant debout une bonne partie de la journée, la grossesse devient plus difficile à vivre. La réduction du temps de travail permet de réduire la pénibilité (mal de dos, jambe lourdes, etc.).

Gérer la relation de travail pendant la grossesse de la salariée

Employeur, maîtriser vos obligations à l'égard d'une salariée enceinte

Par ailleurs, les parents (mères et pères) d'enfants scolarisés de 13 ans au plus, disposent d'une autorisation d'absence de 3 heures le jour de la rentrée scolaire. S'ils ont plusieurs enfants, ce congé peut être pris en plusieurs fois si les rentrées soclaires des enfants n'ont pas lieu au même moment.

  • Salariés en recherche d'un nouvel emploi : un changement de job se profile à l'horizon ? … et c'est le droit de s'absenter durant 2 heures, chaque jour, pendant le préavis, pour les salariés à temps plein et ce généralement, entre 10H et 16H. Les salariés à temps partiel bénéficient de cette autorisation d'absence au prorata de leur durée de travail (par exemple : 1 heure par jour pour un salarié à mi-temps et 1h30min pour un 3/4 temps). Cette absence est rémunérée si le salarié a fait l'objet d'un licenciement, mais elle ne le sera pas en cas de démission suivie d'un préavis.
  • Employés qui passent des examens : afin d'inciter les apprentis à passer leur diplôme et acquérir des spécialités (couleurs, balayage, mèches, lissage brésilien, permanentes, chignon), la Convention collective accorde un congé spécial au salarié qui en fait la demande pour se présenter aux épreuves d'un examen de l'enseignement technologique de la coiffure, ou reconnu par l'Etat.

Congés et jours fériés

Et concernant les congés et jours fériés, le secteur de la coiffure est-il avantageux ?

Tous les salariés bénéficient de jours fériés chômés sans perte de salaire le 1er Mai, le 25 décembre et le 1er janvier. Sur les 8 jours restants, l'employeur ne peut faire travailler ses salariés que 4 fois au maximum. En cas de jour férié travaillé, le salarié perçoit soit une majoration de 100% du salaire, soit un jour de repos compensateur lui est attribué.

D'autres avantages sont prévus pour les congés pour évènements personnels, de paternité ou d'adoption. N'hésitez pas à consulter votre Convention collective dans son intégralité.

Références : Convention collective nationale de la coiffure et des professions connexes du 10 juillet 2006 (IDCC 2596) et avenant n°33 du 30 juin 2014 relatif aux rémunérations minimales et à la prime d'ancienneté

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Convention collective applicable obligatoire: trouver & décrypter ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité