Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement & Rupture conventionnelle » Licenciement : Motifs et Procédures » Licenciement pour Motif Personnel » Licenciement pour faute grave ou lourde : tous vos droits » Faute Grave ou Lourde : que faire en cas de licenciement ? » Actualités

Article avocat Faute Grave ou Lourde : que faire en cas de licenciement ?

La responsabilité pénale du salarié.

Par , Avocat - Modifié le 29-03-2017

Lorsqu'il est titulaire d'une autorité effective , d'une délégation de pouvoir valide et de moyen adaptés, le salarié chef d'équipe , directeur de site, ou simple chef de rayon disposant d'une autonomie de gestion lui permettant d'assumer les responsabilités de son poste, peut être personnellement pénalement condamné en cas de manquement aux obligations légales de son poste.

La responsabilité pénale  des salariés. Généralités.

Le titre peut choquer. Pourtant contrairement à ce qui  est couramment cru, un salarié n'est pas totalement irresponsable, et peut même être condamné par la juridiction pénale,  es qualité de responsable  titulaire d'une délégation de pouvoirs effective.

Le cas est classique : l'infraction pénale  sanctionne notamment l'omission du respect d'une règle  qu'es qualité le salarié titulaire d'une délégation de pouvoir ne pouvait pas ou ne devait pas ignorer.  L'infraction sanctionne un manquement fautif, un comportement contraire aux règles éditées. Pour exemple le simple chef de service  d'une unité de production, titulaire d'une autonomie de décision dans son secteur, ne pourra faire valoir pour sa défense, lorsqu'un dommage est intervenu qu'il ne connaissait pas les règles applicables.  Le délit par omission de faire , est constitué par la simple omission  du respect de la règle , omission qui a causé un dommage.

Bien entendu,  la responsabilité du salarié cadre, chef de service etc.. ne saurait être retenue s'il est démontré qu'il n'avait en réalité que le titre et pas le pouvoir effectif de décision,  ni les moyens d'agir. C'est pourquoi, il  est recommandé à tous les dirigeants salariés  de veiller à bien signaler  à leur hiérarchie les problèmes rencontrées au quotidien pour faire respecter les règles  applicables, notamment en matière de sécurité et d'hygiène.

 

Par Roger Congos

Avocat au bBrreau de Douai

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître Roger Congos

Maître Roger Congos

Avocat au Barreau de DOUAI

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit des Sociétés - Création Entreprise - Cessation Activité
  • - Droit Commercial
  • - Droit de la Famille - Divorce
  • - Droit de l'Immobilier et de la Construction
  • - Droit Pénal
  • - Droit de la Consommation
  • - Droit des Assurances
  • - Droit Routier, permis de conduire et automobile
  • - Droit Bancaire
  • - Procédure Judiciaire
  • - Droit des affaires

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.