Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement & Rupture conventionnelle » Licenciement : Motifs et Procédures » Licenciement pour Motif Personnel » Solde de tout compte, attestation Pole Emploi & certificat » Actualités

Actualité Solde de tout compte, attestation Pole Emploi & certificat

Au-delà du contrat, votre couverture santé continue

Par - Modifié le 27-10-2009
Depuis le 15 octobre dernier, tout salarié dont le contrat de travail a été rompu et qui est pris en charge par l’assurance chômage peut bénéficier du maintien de la couverture complémentaire santé et prévoyance dont il disposait chez son ancien employeur.

Conditions de maintien de la couverture complémentaire, garanties concernées, durée du maintien… voici une présentation de ce nouveau dispositif.


Conditions du maintien de la couverture santé et prévoyance

  • Rupture du contrat de travail : il peut s’agir d’un licenciement (sauf pour faute lourde), d’une rupture conventionnelle ou d’une démission considérée comme « légitime » ouvrant droit aux allocations chômage.

  • Droit aux allocations chômage : le salarié doit être indemnisé par l’assurance chômage. Il doit donc justifier d’une période de cotisation de 4 mois sur les 28 derniers mois (sur les 36 derniers mois pour les salariés âgés de plus de 50 ans).
    A cet égard, le salarié doit fournir à son ancien employeur un justificatif de prise en charge par le Pôle emploi.

  • Demande du salarié : le salarié doit demander auprès de son ancien employeur à bénéficier du maintien de sa couverture santé et prévoyance.
    Le salarié peut cependant renoncer au maintien de ses droits. Pour ce faire, il doit en informer son ancien employeur dans les 10 jours suivant la fin de son contrat de travail. Cette renonciation est alors définitive et concerne obligatoirement toutes les garanties santé et prévoyance.


    Durée du maintien et garanties concernées

  • Durée : le salarié peut bénéficier du maintien de sa couverture santé et prévoyance pendant sa période de chômage pour une durée égale à celle de son contrat de travail, avec cependant une limite maximale de 9 mois.
    Ce maintien débute dès la date de cessation du contrat de travail.

  • Garanties maintenues : il s’agit de l’ensemble des garanties complémentaires santé et prévoyance dont le salarié disposait déjà chez son ancien employeur : invalidité, incapacité, décès…



  • Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Solde de tout compte, attestation Pole Emploi & certificat ?

    3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

    Envoyer votre demande

    Vos Réactions

    • alex54 - Membre Le 19-10-2010 à 09:24

      Bonjour,

      Après dix anées d'ancienneté, dans un cabinet comptable, nous avons convenu avec mon ex employeur une rupture conventionnelle en mars 2010. Une prévoyance obligatoire (unilatérale) a était mise en place en 2004 (cotisations 40-60).

      Aujourd'hui toujours inscrit au pôle emploi, je suis en maladie depuis mi-septembre (et pour un bon moment). Lors de ma rupture, mon ex employeur m'a indiqué ne pas pouvoir bénéficier de la portabilité car aucun accord n'est prévu dans la CCN. Il me semble qu'il est dans l'obligation de me la proposer. Ai-je raison et que puis-je faire. Vous remerciant d'une réponse rapide, car je n'est aucun revenu depuis cette date (la CPAM devant rétablir mon dossier) je vous remercie par avance.

      Cordialement.

    Commenter cet article




    Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

    Voir les conditions générales d'utilisation

    Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

    Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

    Recevez gratuitement notre Newsletter !

    Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

    Personnalisez votre Newsletter :

    Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

    Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

    Votre inscription a bien été prise en compte !

    Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

    Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

    Publicité



    © 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés