Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Dialoguer avec le CSE » Gérer les Délégués du Personnel » Maitriser l'essentiel sur la mise en place et le rôle des Délégués du Personnel » Actualités

Article avocat Maitriser l'essentiel sur la mise en place et le rôle des Délégués du Personnel

Mise à jour de la Cour de cassation sur les heures de délégation

Par , Avocat - Modifié le 16-01-2015

Arrêt n° 1 : Sauf dispositions contraires, le temps de trajet, pris pendant l’horaire normal de travail en exécution des fonctions représentatives, s’impute sur les heures de délégation

Dans un arrêt en date du 9 décembre 2014 n° 13-22212, la Cour de cassation apporte des précisions sur l’utilisation des heures de délégation des représentants du personnel.

Elle décide que le temps de trajet, pris pendant l’horaire normal de travail en exécution des fonctions représentatives, s’impute sur les heures de délégation, en l’absence de prévision contraire par la loi, un usage ou un engagement unilatéral de l’employeur.

En l’espèce, un salarié faisait grief à l’arrêt d’une cour d’appel de le débouter de sa demande de rappels de rémunération au titre du temps de trajet et des heures de délégation. Il reprochait à cette juridiction d’avoir considéré que « l’employeur pouvait imputer sur le crédit d’heures de délégation du salarié le temps de trajet effectué en exécution des fonctions représentatives, de sorte que ce temps n’était plus rémunéré alors que le salarié subissait ainsi une perte de rémunération du fait de l’exercice de son mandat ».

Arrêt n° 2 : Un temps de pause rémunéré comme du temps de travail effectif en application d'un accord RTT n'a pas à être pris en compte dans le calcul des heures de délégation du représentant du personnel.

Dans un arrêt en date du 9 décembre 2014 n°13-18005, la Cour de cassation est venue rappeler qu’un temps de pause rémunéré comme du temps de travail effectif en application d'un accord RTT n'a pas à être pris en compte dans le calcul des heures de délégation du représentant du personnel.

En l’espèce, un salarié engagé en qualité d'ouvrier préparateur de commandes exerce divers mandats représentatifs et bénéficie à ce titre de 50 heures de délégation par mois. Son entreprise a signé en 1999 un accord RTT stipulant que "les temps de pause sont considérés comme du temps de travail effectif et rémunérés comme tel" . L'ouvrier a un horaire de travail de 13 h à 21 h entrecoupé de deux pauses de 20 minutes. Donc, son temps de travail effectif de 7 h 20 est rémunéré sur une base de 8 heures.

Comme le rappelle la Doctrine, le problème dans ce dossier est que « l'employeur ne prend pas en considération les pauses de 20 minutes pour le décompte des heures de délégation et opère des retenues sur salaires. Le représentant du personnel conteste donc devant les prud'hommes ces retenues sur salaire qu'il estime illicites et discriminatoires ». En d’autres termes, si le salarié a posé 7 h 20 de délégation, il doit être rémunéré pour 7 h 20 et non pour 8 heures.

Par Me Grégoire Hervet

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître gregoire HERVET

Maître gregoire HERVET

Avocat au Barreau de PARIS

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT

Me contacter

Publicité

Edition abonné

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.