Vendredi dernier, environ 1 300 salariés ont reçu de la part de leur direction des ressources humaines un mail signifiant leur licenciement. En réalité un seul salarié était concerné par cette rupture. 

Dans le mail, la direction des ressources humaines enjoignaient aux salariés de restituer leur pass de sécurité ainsi que divers objets appartenant à l’entreprise. En outre, il était rappelé aux destinataires du mail les règles de confidentialité en vigueur dans l’entreprise. Elle a finalement conclu en affirmant « je voudrais saisir cette occasion pour vous remercier et vous souhaiter le meilleur pour l’avenir ».

Ce n’est qu’après quelques minutes qu’un nouvel e-mail de la direction des ressources humaines parvenait à l’ensemble du personnel afin de s’excuser de l’erreur commise. Une certaine inquiétude a tout de même régné au sein des salariés puisque l’assureur britannique avait récemment annoncé une modification en profondeur de son état-major, et notamment le départ du patron d’Aviva Investors, Alain Dromer.

« Info Plus » Licenciement

L’employeur peut licencier ses salariés pour motif personnel. Mais pour cela il doit tout d’abord pouvoir justifier d’une cause réelle et sérieuse et ensuite suivre une procédure de licenciement bien précise.

Celle-ci débute tout d’abord par la convocation du salarié à un entretien préalable. Cette convocation doit mentionner l’objet de l’entretien, la date, le lieu et l’heure de l’entreprise et la possibilité pour le salarié de se faire assister par une personne de son choix. L’entretien doit se dérouler au moins 5 jours ouvrables après l’envoi de la lettre en recommandée avec accusé de réception.

Une fois l’entretien effectué, l’employeur doit attendre au moins 2 jours ouvrables pour envoyer la lettre de licenciement également en recommandé avec avis de réception.

Pensez-vous qu’il soit normal qu’une direction des ressources humaines signifie le licenciement l’ensemble du personnel alors qu’une seule personne était concernée ?

Par Juritravail

Source : Le Figaro, le 24 avril 2012