Accueil » Droit du Travail Salarié » Conflits & Relations de Travail » Prud'hommes : comment agir efficacement ? » Actualités

Article avocat Prud'hommes : comment agir efficacement ?

Le reçu pour solde de tout compte : attention à la signature

Par , Avocat - Modifié le 26-07-2018

Le reçu pour solde de tout compte : quelle portée en cas de litige ?

Par un arrêt très intéressant du 07.03.18 et publié au bulletin, la Cour de cassation a jugé que seule la convocation reçue par l’employeur du greffe du Conseil des prud’hommes devant le bureau de conciliation et d’orientation, dans les 6 mois à compter de la signature du reçu, valait dénonciation du reçu pour solde de tout compte, préalablement « reçu » et signé par le salarié, et uniquement pour les sommes contestées devant le Conseil.

Ainsi, un salarié avait signé son reçu pour solde de tout compte à la rupture de son contrat de travail et avait  postérieurement saisit le Conseil des Prud’hommes pour contester le montant de son indemnité de rupture (indemnité de mise à la retraite en l’espèce).

Le greffe du Conseil avait accusé réception de sa saisine et avait convoqué par conséquent les parties (dont l’employeur donc) devant le bureau de conciliation et d’orientation du Conseil mais plus de 6 mois après la signature du reçu en raison de la saisine tardive du salarié.

La Cour de Cassation a jugé que la simple saisine d’un Conseil de prud’hommes ne valait pas dénonciation du reçu pour solde de tout compte si ces délais n’étaient pas respectés.

Conséquence : la désillusion est grande pour le salarié qui a déjà signé son reçu pour solde de tout compte car il se voit privé le droit de contester toutes les sommes y figurant et notamment l’indemnité de rupture du contrat de travail.

Rappels et conseils :

-Salariés, vous n’avez aucune obligation de signer les 2 exemplaires du reçu pour solde de tout compte lors de la remise des documents de fin de contrat par votre employeur, même pour pouvoir encaisser le solde (Chèque joint au reçu).

Toute indication contraire et notamment par l’employeur est erronée.

Si vous l’avez signé, vous disposez d’un délai de 6 mois à compter de votre signature, pour y dénoncer par LRAR à votre employeur, les sommes qui y figurent.

Dès lors, le reçu pour solde de tout compte n’aura plus de valeur libératoire pour l’employeur quant aux sommes mentionnées au reçu.

Vous pouvez aussi signer le reçu en inscrivant la mention « Sous toutes réserves de mes droits » pour vous protéger.

Aussi, si vous l’avez signé, même dans l’attente d’une éventuelle saisine du Conseil des prud’hommes, dénoncez votre reçu pour solde de tout compte dans le délai de 6 mois à compter de sa signature, pour vous garder toute possibilité de contester indemnités et salaires.

(Cour de cassation, Chambre sociale, 7 mars 2018, n° 16-13.194)

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité du droit du travail



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés