Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement & Rupture conventionnelle » Rupture conventionnelle CDI : bien négocier votre départ amiable » Actualités

Actualité Rupture conventionnelle CDI : bien négocier votre départ amiable

Comment négocier une rupture conventionnelle avec votre employeur?

Par , Juriste Rédactrice web - Modifié le 11-09-2019

Comment négocier une rupture conventionnelle avec votre employeur?

Actuellement en contrat à durée indéterminée (CDI), vous souhaitez quitter votre emploi et envisagez de demander une rupture conventionnelle à votre employeur. Attention, celui-ci n'a aucune obligation d'accepter votre demande, à vous d'être convaincant ! Pour éviter de vous heurter au refus de votre patron, découvrez 5 conseils pour négocier efficacement une rupture conventionnelle.

Nos 5 recommandations pour la négocier

1. Déterminez le bon moment pour demander une rupture conventionnelle

Si ce n'est jamais vraiment le bon moment pour demander une rupture conventionnelle à votre employeur, il y a des contextes plus propices que d'autres.

📌 Exemple :

Évitez ainsi de proposer une rupture conventionnelle à votre employeur lors d'une réunion à laquelle assistent d'autres de vos collègues. Privilégiez un entretien privé avec lui.

Faites votre demande de rupture conventionnelle à votre employeur par courrier, notre modèle de lettre personnalisée vous accompagne question après question pour obtenir un document sans erreurs juridiques. 

2. Préparez l'entretien avec votre employeur

Votre employeur n'étant pas obligé d'accepter votre demande de rupture conventionnelle, il est important que vous prépariez à l'avance l'entretien de rupture conventionnelle.

Vous devez ainsi réfléchir notamment :

  • aux arguments que vous souhaitez présenter à votre employeur pour le convaincre d'accepter votre demande de rupture conventionnelle ;
  • à la date à laquelle vous souhaiteriez quitter l'entreprise.

Bon à savoir :

L'indemnité spécifique de rupture conventionnelle ne peut pas être inférieure au montant de l'indemnité légale de licenciement.

3. Identifiez les motifs qui vous amènent à demander une rupture conventionnelle

Même si vous n'êtes légalement pas tenu de communiquer à votre employeur la raison pour laquelle vous souhaitez quitter l'entreprise, il est important que vous réfléchissiez aux raisons qui vous motivent à demander une rupture conventionnelle.

Il vous posera certainement la question, alors mieux vaut être préparé. Une réponse réfléchie et construite vous donnera plus de crédibilité pour obtenir la rupture amiable de votre contrat et vous évitera de perdre pied lors de l'entretien.

Voici quelques motifs que vous pouvez avancer :

  • vous n'avez plus la motivation que vous aviez lors de votre prise de fonction ;
  • Votre poste ne représente plus le même intérêt ;
  • vous souhaitez vous réorienter professionnellement (changement de carrière, création ou reprise d'une entreprise...) ;
  • vous ne vous sentez plus à l'aise dans votre équipe de travail ou dans le cadre de votre travail ;
  • vous n'êtes plus en phase avec la politique managériale de l'entreprise.

4. Insistez sur l'intérêt commun de la rupture

Lors de l'entretien, vous devez insister sur l'intérêt commun que représente la rupture conventionnelle, aussi bien pour lui que pour vous.

La rupture conventionnelle est un mode amiable de rupture du contrat de travail. Elle permet à un salarié et à un employeur de convenir en commun des conditions de la rupture du contrat de travail qui les lie.

Article L2137-11 du Code du travail

Ce mode de rupture du contrat de travail présente notamment les avantages suivants :

  • il vous permet de percevoir un revenu de remplacement (allocation chômage) ;
  • il peut permettre à votre employeur d'éviter un contentieux devant le Conseil de prud'hommes : pour cela rappelez-lui les irrégularités qui entachent votre relation contractuelle (absence de visite médicale de reprise à l'issue d'un arrêt longue maladie, non-paiement des heures supplémentaires, non-respect de la durée quotidienne et hebdomadaire de travail, des temps de repos…).
Faites en sorte que votre employeur ne considère plus seulement la rupture conventionnelle comme un avantage qu'il vous donne, mais plutôt comme un moyen de conclure amiablement une relation de travail ne convenant plus aux deux parties.

5. Anticipez votre départ

La date de fin de contrat étant négociée lors du ou des entretiens avec votre employeur, n'attendez pas le dernier moment pour demander une rupture conventionnelle.

Plus tôt vous en faites la demande, plus vous avez de chances que votre employeur l'accepte. Anticiper votre départ lui donnera la possibilité d'organiser un éventuel recrutement pour vous remplacer et d'éviter un départ précipité, source de désorganisation pour son entreprise.

Vous pouvez lui expliquer que vous accepterez de lui laisser un délai afin de trouver un successeur à votre poste, voire même de former celui-ci.


Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Rupture conventionnelle CDI : bien négocier votre départ amiable ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Vos Réactions

  • Vive l'Auvergne - Membre Le 15-01-2019 à 23:16

    Bonjour, ma maman est actuellement en CP après 6 mois d'arrêt de travail (son corps dit stop aux gestes répétés et au port de charges imposé par son travail). Elle doit reprendre d'ici un mois et débuter un mi-temps thérapeutique. Cela fait 14ans qu'elle travaille au sein de cette entreprise et elle pourrait partir à la retraite dans 2 ans à 62ans. Elle désire venir vivre dans ma région (suite à son divorce elle a fait un début de dépression) nous avons donc pensé à une rupture conventionnelle ce qui lui permettrait d'être près de moi. La démarche est-elle possible dans ce contexte d'arrêt de travail prolongé? Je pensais que la démission imposée un délais de carence mais que par la suite elle pourrait bénéficier du chômage à ce que j'ai pu lire ce n'est pas le cas...? Ou alors un abandon de poste? C'est une situation qui aujourd'hui pèse sur son moral lui donnant tension, vertiges, stress etc ça ne peut pas durer... mais je veux m'assurer qu'elle ne se retrouvera pas sans ressource après 14 années à travailler. Merci par avance de votre retour :)
  • Maddyhp Animateur Communautaire - Moderateur Le 16-01-2019 à 08:31

    Bonjour Vive l'Auvergne !

    N'avez-vous pas pensé à la rupture conventionnelle du contrat de travail ?

    Juritravail met à votre disposition un certain nombre de services auxquels vous pouvez avoir accès :

    En premier lieu, nous vous proposons de lire un de nos article de la Rédaction pour tout savoir sur le calcul des délais de la rupture conventionnelle

    > https://www.juritravail.com/Actualite/opter-pour-la-rupture-conventionnelle/Id/6355


    Dans un second temps, vous pouvez consulter notre dossier (payant) pour comprendre la procédure et négocier  votre indemnité.

    > http://bit.ly/RC-salarié


    et pourquoi ne pas utiliser notre outil de calcul gratuit à votre disposition ?

    > Lien de l’Outil de calcul : http://bit.ly/outil-calcul


    Aussi, vous pouvez vous rendre sur nos forums juridiques, rubrique : Droit du salarié, Rupture Conventionnelle :

    > http://bit.ly/forum-rupture-conventionnelle

    Complètement gratuits, il vous suffit simplement de fournir une adresse email valide et de commencer une conversation. Une communauté de juristes se fera un plaisir de créer un débat sur le sujet (attention cependant de ne pas citer le nom de l'entreprise, ne pas citer de marque ou les noms et prénoms des personnes).

    Ou par téléphone à un avocat référencé chez sur notre site (service payant) au 01 75 75 42 33.  


    Bon courage dans vos démarches,


    Bonne journée

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés