Actualités Sanction disciplinaire & procédure d'avertissement au travail

Type de document

Vous envisagez de sanctionner l’un de vos salariés en raison de son comportement que vous estimez fautif (retards répétés, non-respect des consignes, etc.). Néanmoins, vous n’avez pas l'intention, pour le moment, d’amorcer une procédure de licenciement à son encontre. 
 

Face à ce collaborateur qui ne tient pas compte des instructions posées par le règlement intérieur, la convention collective applicable ou son contrat de travail, vous pouvez agir tout en observant les délais impartis.
 

Ce dossier présente l’éventail de sanctions possibles applicables au salarié fautif (avertissement, blâme, mutation, rétrogradation ou mise à pied disciplinaire), autre que le licenciement, ainsi que la procédure à respecter selon la nature de la sanction envisagée.

Retrouvez toutes les actualités juridiques sur le thème Sanction disciplinaire & procédure d'avertissement au travail, rédigées en langage simple par nos juristes et avocats partenaires.


Lettre d'avertissement : 7 motifs valables pour justifier son envoi

L'équipe Juritravail 01/09/2021 - 4 commentaires - 686070 vues

L'un de vos salariés a commis une faute. Pour qu'il prenne conscience de ses actes et ne recommence pas, vous envisagez de prendre une sanction disciplinaire à son encontre. Une absence injustifiée, un retard au travail, une insubordination, le non-respect du règlement intérieur ou des consignes de sécurité sont des situations qui peuvent donner lieu à un avertissement....

Sanctionner un salarié pour ses retards au travail : mode d'emploi

L'équipe Juritravail 01/09/2021 - 2 commentaires - 224150 vues

L'un de vos salariés arrive régulièrement en retard. Il se présente au travail trop fréquemment après l'heure prévue, et désorganise le bon fonctionnement de votre entreprise. Stop, cela ne peut plus durer ! Vous souhaitez en finir avec cette situation. Comment sanctionner les retards répétés d'un salarié ?

L'annonce d'une sanction n'est pas une sanction !

Patrick LINGIBE - Avocat 17/08/2021 - 436 vues

L'entretien au cours duquel le supérieur hiérarchique annonce au salarié qu'il compte demander au service des ressources humaines de sanctionner les griefs qui lui sont reprochés ne constitue pas une sanction.

L’interruption du délai de prescription de la procédure disciplinaire

Jérémy DUCLOS - Avocat 01/07/2021 - 528 vues

Dans un arrêt du 27 mai 2021 (n° 19-17.587), publié au bulletin, la chambre sociale de la Cour de cassation a statué sur les modalités d’interruption du délai de prescription de la procédure disciplinaire en cas de refus par le salarié d’une modification disciplinaire du contrat de travail.

Il est interdit de sanctionner deux fois les mêmes faits fautifs !

Virginie Langlet - Avocat 19/05/2021 - 657 vues

Deux sanctions notifiées le même jour, par deux lettres recommandées différentes, pour les mêmes faits fautifs doivent être annulées (Cass. Soc. 31 mars 2021 : n°19-255538).

Deux mois pour engager une sanction disciplinaire après la découverte des faits fautifs

Yves NICOL - Avocat 16/04/2021 - 984 vues

Une procédure de licenciement disciplinaire ne peut pas être engagée plus de deux mois après la découverte des faits fautifs. Au delà, le pouvoir disciplinaire de l’employeur d’éteint.

La rédaction vous propose :

loader Juritravail

Avertissement du salarié : comment procéder ?

Alice Lachaise 12/03/2021 - 99144 vues

L'un de vos salariés a commis une faute que vous considérez comme mineure, légère. Vous souhaitez tout de même sanctionner son comportement fautif. Vous envisagez de prononcer un avertissement à son encontre. Dans quels cas pouvez-vous prendre une telle sanction ? Devez-vous le convoquer à un entretien préalable ? Comment notifier l'avertissement au salarié ?

Le juge administratif compétent pour connaître d’une rupture brutale des relations commerciales établies

Jérôme MAUDET - Avocat 12/02/2021 - 484 vues

L’interruption soudaine d’une relation entre une collectivité et une entreprise privée peut constituer une rupture brutale des relations commerciales au sens de la jurisprudence même en l’absence de contrat écrit.

3 avertissements sont-ils nécessaires avant de licencier ?

Alice Lachaise 08/02/2021 - 71840 vues

Faut-il obligatoirement prononcer 3 avertissements avant de licencier un salarié ? La réponse est non, même si cette idée reçue est encore aujourd'hui très présente dans l'esprit collectif. Ni la loi, ni la jurisprudence n'imposent ces sanctions préalables pour pouvoir engager la procédure de licenciement. Voici ce que vous devez savoir !

Attention à l'affichage du règlement intérieur pour la validité d'une sanction disciplinaire

Virginie Langlet - Avocat 18/09/2020 - 2334 vues

Une sanction disciplinaire autre qu'un licenciement ne peut être prononcée que contre un salarié que si elle est prévue par le règlement intérieur. Encore faut il que le règlement intérieur soit bien diffusé aux salariés (Cass. Soc. 01.07.2020 : n°18-24556).

L'obligation de convoquer un salarié pour une mesure disciplinaire ne s'applique pas toujours

François Romby - Avocat 06/05/2020 - 745 vues

Lorsque le salarié refuse une mesure disciplinaire emportant une modification de son contrat de travail, notifiée après un entretien préalable, l'employeur qui y substitue une sanction disciplinaire, autre qu'un licenciement, n'est pas tenu de convoquer l'intéressé à un nouvel entretien préalable.

Sanction disciplinaire de substitution et entretien préalable

Jérémy DUCLOS - Avocat 04/05/2020 - 889 vues

L'employeur qui envisage de sanctionner un salarié doit respecter le formalisme de la procédure disciplinaire prévue par le droit du travail.

Employeurs : en cas de dénonciation de faits de harcèlement, réagissez immédiatement et ce, même si les faits ne sont finalement pas établis

Jennifer Constant - Avocat 03/01/2020 - 679 vues

De jurisprudence constante, l’employeur manque à son obligation de protection de la santé des salariés s’il ne justifie pas avoir pris toutes les mesures de prévention prévues par le Code du travail et toutes les mesures immédiates propres à faire cesser le harcèlement dès qu’il a été informé de l’existence de faits susceptibles de constituer...

Droit disciplinaire applicable en cas d’absence injustifiée

Julien Damay - Avocat 03/12/2019 - 413 vues

Est constitutif d’une faute justifiant un licenciement le refus du salarié de reprendre son poste après une période de congés payés épuisant l’intégralité de son droit à congés.

L'employeur ne peut sanctionner deux fois la même faute

Patrick LINGIBE - Avocat 27/11/2019 - 2404 vues

L'employeur qui, ayant connaissance de divers faits commis par le salarié considérés par lui comme fautifs, choisit de n'en sanctionner que certains, ne peut plus ultérieurement prononcer une nouvelle mesure disciplinaire pour sanctionner les autres faits antérieurs à la première sanction.

Sanctionner un fait fautif : quel délai avez-vous ?

Alexandra Marion 26/02/2019 - 129165 vues

Vous reprochez certains faits fautifs à l'un de vos salariés et envisagez de le sanctionner. Quel délai avez-vous pour prononcer une sanction disciplinaire à son encontre ?

Sanctionner un salarié : comment évaluer et choisir la sanction ?

Alexandra Marion 19/02/2019 - 37340 vues

En tant que dirigeant d'entreprise, vous disposez d'un pouvoir disciplinaire sur vos salariés. Ainsi, lorsqu'un de vos collaborateurs manque à ses obligations contractuelles et commet une faute, vous pouvez le sanctionner. Voici nos conseils pour évaluer la gravité du comportement d'un salarié et comment prendre une sanction adaptée.

Notification d'une sanction disciplinaire irrégulière : que risquez-vous ?

Alexandra Marion 13/02/2019 - 1 commentaire - 5003 vues

Convoquer un salarié à un entretien préalable avec mise à pied conservatoire dans le cadre d'une sanction disciplinaire, puis le licencier pour faute grave, peut vous coûter 60.000 euros de dommages et intérêts en cas de procédure irrégulière. C'est ce qu'un employeur a été condamné à verser à son ancien salarié, pour manquement à la procédure prévue par le Code...

Abandon de poste : la faute grave n’est pas systématique (Cass, soc, 26 septembre 2018, n°17-17.563)

Jennifer Constant - Avocat 31/10/2018 - 1167 vues

Bien souvent, la question de la qualification de la faute du salarié ayant abandonné son poste de travail se pose. Faut-il licencier le salarié pour faute simple ou pour faute grave ?

Salariés, Usus et Abusus de la Vie Privée et des Réseaux sociaux : les Juges en action de fond

Camille Menu - Avocat 10/10/2018 - 798 vues

Par un arrêt du 12 septembre 2018 promis à la plus large publication, la Cour de Cassation précise sa Jurisprudence applicable à la possibilité par l’employeur de sanctionner des propos diffusés par le salarié sur les réseaux sociaux (Cass. Soc. 12 septembre 2018, N° 16-11690).