Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Embauche, Contrat de Travail » Travail des jeunes » Actualités

Brève Travail des jeunes

Concilier l'activité salariée et les études

Par - Modifié le 29-08-2013

Pour financer ou participer au financement de leurs études, leurs sorties ou l'ensemble de leurs dépenses, les jeunes étudiants sont de plus en plus nombreux à travailler pendant leurs vacances ou durant l'année scolaire.

1/3 des étudiants sont effectivement à la recherche d'un emploi qui puisse se concilier avec leurs plannings de cours.

Une enquête menée par l'Observatoire national de la vie étudiante met en lumière le fait que 3/4 des étudiants exercent un emploi au moins 1 mois pendant leur année universitaire. 1/3 d'entre eux travaille toute l'année.

Le coût de la vie étudiante est indéniable et la souplesse des emplois du temps dans certaines filières peut permettre aux jeunes de travailler en parallèle de leur vie étudiante. Ils sont donc de plus en plus nombreux sur la marché du travail et sont concentrés sur certains métiers : serveur, vendeur, baby-sitter, modèle aux Beaux-Arts, distributeur de tract, ... Ces jobs peuvent ainsi être conformes aux attentes des étudiants.

Le secteur de l'éducation offre un panel d'emplois étudiants large et diversifié. Un moyen de ne pas quitter l'environnement scolaire. De nombreux étudiants exercent des activités de soutien scolaire, de surveillance au sein d'établissements ou encore d'encadrement de jeunes ados. Beaucoup d'étudiants postulent pour des jobs d'animateurs sportif ou d'encadrant dans des centres d'activité.

Le domaine de la restauration est également très prisé mais le rythme se trouve assez soutenu : barman, serveur, plongeur ou réceptionniste implique des horaires de travail assez contraignant.

Les étudiants peuvent, pour trouver un job en harmonie avec leurs contraintes étudiantes, se tourner vers le CROUS de leur ville ou les CRJ (centre régionaux d'information de la jeunesse).

" Info plus " Job d'été et droit au chômage

Pour bénéficier de droits au chômage, l'étudiant qui quitte un job d'été, doit justifier des mêmes conditions que tout autre travailleur. Il doit être involontairement privé d'emploi, apte au travail, rechercher un emploi et il doit satisfaire à des conditions d'âge (ne pas avoir atteint l'âge permettant l'ouverture des droits à retraite) et d'activité antérieure pour bénéficier alors d'un revenu de remplacement (article L5422-1 et L5422-2 du Code du travail). En outre, il doit participer à la définition de son projet personnalisé d'accès à l'emploi (PPAE) avec son référent pôle emploi.

Au même titre que tout demandeur d'emploi, l'étudiant peut prétendre au bénéfice des allocations chômage, sous réserve de remplir les conditions mentionnées ci-dessus, lorsque celui-ci quitte définitivement son statut d'étudiant.

La condition relative à l'activité antérieure peut s'avérer difficile à remplir dans la mesure où la période d'affiliation doit être au moins égale à 122 jours, ou 610 heures de travail (4 mois), au cours des 28 mois qui précèdent la fin du contrat de travail.

En remplissant leur dossier d'inscription comme demandeurs d'emploi, les chômeurs font également une demande d'allocation auprès de Pôle emploi. Pour être recevable, celle-ci doit comporter un certain nombre de pièces (copie de la carte d'assuré social, pièce d'identité). Outre cette demande, le dossier comprend l'attestation de l'employeur à remettre par ce dernier au salarié dès la fin du contrat de travail (avec son dernier bulletin de paie), sans délai.


Source : Le Figaro Etudiant, 26 août 2013.

Notre dossier

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Travail des jeunes ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité