Accueil » Droit du Travail Salarié » Embauche, Contrat de Travail » Travail des jeunes » Actualités

Brève Travail des jeunes

Insertion des jeunes diplômés sur le marché du travail : un bilan mitigé

Par - Modifié le 10-10-2013

Plus de la moitié des diplômés de l'année 2012 ont trouvé du travail en 2013. En effet, 64% d'entre eux occupent un emploi un an après leur sortie d'études.

Mais il n'y a pas de quoi se réjouir : cette proportion est en baisse de 7 points par rapport à la promotion précédente. Cette baisse traduit les difficultés que rencontrent les jeunes, sortis des grandes écoles ou des universités, pour s'insérer dans le marché de l'emploi, dans un contexte de crise.

Toutefois, le directeur général de l'Apec estime que les choses vont aller en s'améliorant : "notre dernier baromètre trimestriel de recrutement montre que parmi les entreprises qui envisagent d'embaucher au moins un cadre au cours du dernier trimestre, 45% songent recruter un jeune diplômé, contre 35% à la même période il y a un an".

En moyenne, les étudiants d'un niveau bac+4 ont trouvé leur premier job en 2 mois, une bonne moyenne.

Mais à niveau de qualification égal, les jeunes ne sont pas égaux devant l'accès à l'emploi : il vaut mieux sortir d'une École d'ingénieur plutôt que de l'Université.

Les inégalités se font aussi fortement ressentir si l'on observe le domaine dans lequel les études ont été suivies. La quasi-totalité (90%) de ceux qui ont suivi des études dans le secteur médical et paramédical sont en poste moins d'un an après la fin de leur formation. A contrario, ce taux chute à 54% pour ceux qui ont intégré la filière droit, économie et langues.

1 jeune demandeur d'emploi sur 2 décroche un CDI pour son premier poste. Seulement 4% des personnes interrogées disent avoir obtenu leur contrat suite à leur stage de fin d'études.

Certains jeunes déclarent occuper un job "alimentaire". C'est notamment le cas des étudiants issus des filières lettres, arts et sciences humaines, qui perçoivent bien souvent une rémunération à peine supérieure au Smic. Ce sont d'ailleurs dans ces disciplines que l'on retrouve le plus de contrats précaires.

Près de la moitié des jeunes diplômés qui ont un emploi, énoncent avoir fait des concessions en matière salariale pour pouvoir trouver un poste et accepté de percevoir un salaire inférieur à leurs prétentions initiales. D'autres ont dû déménager, ou accepter un emploi hors de leur spécialité.

Le salaire médian se situe à 28.000 euros brut annuel, soit un peu moins que la génération précédente (28.600 euros).

"Info-plus" Réussir sa lettre de motivation

La lettre de motivation est un élément indispensable à toute candidature. Comme le CV, elle doit faire ressortir les points forts du candidat et ses compétences.

Mais la lettre de motivation n'est pas une redite du CV : elle le complète. Elle permet de mettre en évidence la convergence qui existe entre la formation du candidat, ses compétences et sa motivation.

Dans tous les cas, le candidat doit adapter le contenu de sa lettre au poste qu'il convoite, qu'il s'agisse d'une lettre de motivation d'un cadre junior en candidature spontanée, ou d'une lettre de motivation d'un cadre répondant à une annonce pour un premier job.

Notre dossier

Source : Enquête Apec, Les jeunes diplômés de 2012 : situation professionnelle en 2013

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Travail des jeunes ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés