Il vient d'être décidé dans toutes les Cours d'Appel d'accélérer le jugement des affaires.

Réunis en assemblées générales coordonnées ce jour, tous les magistrats de France ont accepté de siéger sans rémunération supplémentaire tous les jours de la semaine ainsi que deux fins de semaine par mois de manière à résorber le retard accumulé.

Ils acceptent même d'abonder un fonds spécial à hauteur de 10 % de leur rémunération pour rétribuer le personnel des greffes et les participants non magistrats des bureaux d'AJ.

Les bureaux d'Aide Juridictionnelle acceptent de siéger jour et nuit afin de résorber le retard accumulé en deux semaines.

Toutes les fonctions non juridictionnelles sont supprimées jusqu'à nouvel ordre (inaugurations, cocktails, statistiques).

Ce plan de rigueur est sans précédent.

Par Me Patrice Giroud