Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Accès au droit et à la justice » Aide Juridictionnelle : avocat, dossier d'aide juridique, justice pour tous » Actualités

Article avocat Aide Juridictionnelle : avocat, dossier d'aide juridique, justice pour tous

Droit judiciaire : Sur la suppression de la contribution pour l'aide juridique (aide juridictionnelle).

Par , Avocat - Modifié le 07-01-2014

On les attendait. Ils sont sortis !

Le Décret n° 2013-1280 du 29 décembre 2013 pris pour l'application des dispositions de l'article 128 de la loi n° 2013-1278 du 29 décembre 2013 de finances pour 2014 vient d’être publié au JORF n°0303 du 30 décembre 2013 page 22242 texte n° 11.

Pour rappel ou information, suite à une Loi n°2011-900 du 29 juillet 2011 - art. 54 (V), une contribution pour l'aide juridique de 35 avait été créée et était perçue par instance introduite en matière civile, commerciale, prud'homale, sociale ou rurale devant une juridiction judiciaire ou par instance introduite devant une juridiction administrative.

Bon...deux ans après cette loi, cette contribution est supprimée et le Décret a donc pour objet de préciser les modalités de mise en oeuvre de la suppression de cette contribution pour l'aide juridique et porte également sur diverses dispositions relatives à l'aide juridique.

Les dispositions relatives à la suppression de la contribution pour l'aide juridique sont entrées en vigueur le 01er janvier 2014.

Attention toutefois, concernant les instances introduites avant cette date, les dispositions réglementaires relatives à la contribution pour l'aide juridique demeurent applicables dans leur rédaction en vigueur au 31 décembre 2013. Les autres dispositions du décret sont entrées en vigueur le lendemain de sa publication.

Ce texte abroge donc les dispositions relatives à la contribution pour l'aide juridique, en conservant parmi ces dernières celles applicables au droit affecté au fonds d'indemnisation de la profession d'avoués près les cours d'appel.

Par ailleurs, ce décret procède à diverses mesures de coordination en matière d'aide juridictionnelle et aux modifications textuelles nécessaires à la reconcentration de la gestion des dotations budgétaires. Il proroge d'une année la durée de l'expérimentation en matière de médiation familiale.

Par Me. RIDEAU

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Pour aller plus loin


Maître Annabel RIDEAU

Maître Annabel RIDEAU

Avocat au Barreau de PARIS

  • Droit de la Famille - Divorce
  • - Droit des étrangers : en France et à l'étranger

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.