Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Temps de travail » Organiser le temps de travail et les repos » Décompter le temps de travail » Mettre en place et aménager les horaires de travail » Actualités

Brève Mettre en place et aménager les horaires de travail

Les cadres favorables à plus de flexibilité dans l’emploi

Par - Modifié le 22-02-2013

A l'heure où l'avant-projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi prévoit plus de flexibilité pour les entreprises afin de relancer le marché de l'emploi, les cadres ont été interrogés sur l'impact de cette mesure.


D'après une étude réalisée par l'Ifop/Cadremploi, du 11 au 21 janvier 2013, 70% des cadres sont favorables à davantage de flexibilité sur les contrats de travail. Selon eux, elle permettrait de faciliter les recrutements.


Paradoxalement, ils ne sont que 35% à être prêt à changer de contrat de travail pour le même, mais en plus flexible.


Les cadres de l'administration et des entreprises privées de plus de 5.000 salariés sont les plus réticents à toute modification de leur statut (temps de travail et rémunération variable).


Autrement dit, bien que les cadres soient favorables à davantage de souplesse dans les contrats de travail peu d'entre eux accepteraient d'appliquer cette flexibilité à leur propre contrat de travail.


Cette étude révèle aussi que 46% des cadres sont optimistes pour le marché de l'emploi dans leur secteur ou leur métier.


En ce qui concerne la situation de leur entreprise, 78% des sondés pensent qu'elle est pérenne et 35% que le rythme des embauches est bon.


En raison du contexte économique actuel, 59% d'entre eux envisagent de suivre une formation en vue d'acquérir de nouvelles compétences dans leur domaine d'activité.


« Info-Plus » : mobilité interne des salariés


L'avant-projet de loi qui retranscrit l'ANI négocié par les partenaires sociaux pourrait, s'il est adopté par le Parlement, instaurer davantage de flexibilité pour les entreprises, notamment en leur permettant d'imposer aux salariés de changer de poste ou de lieu de travail, au sein de la même entreprise.


Ces mobilités internes ne pourraient en aucun cas entraîner une baisse de la rémunération et devraient permettre de garantir le maintien de l'emploi.


Source : Cadremploi, 18 février 2013.

Pour aller plus loin


Vous avez des questions sur le sujet Mettre en place et aménager les horaires de travail  ?

Posez-la à un expert Juritravail et obtenez une réponse sous 48h

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité