Les candidats à l’élection présidentielle ont préconisé quelques solutions pour lutter contre le chômage.

Tout d’abord François Hollande proposerait son « contrat de génération » permettant à une entreprise qui embauche un jeune de moins de 25 ans et qui garderait un senior au travail jusqu’à l’âge de la retraite afin de servir de tuteur, de bénéficier d’une exonération de cotisations sociales sur les deux contrats durant trois ans.

Ensuite, Nicolas Sarkozy préconiserait davantage de flexibilité en permettant à chaque branche de définir sa durée conventionnelle du travail, mais également la neutralisation des seuils sociaux pour aider les PME à se développer ainsi que l’abaissement de l’âge d’entrée en apprentissage à 14 ans.

François Bayrou quant à lui, prône une simplification du droit du travail. Pour lui « tout doit être fait pour faciliter la vie des PME, vivier de l’emploi ».

En ce qui concerne les autres candidats, Hervé Morin et Dominique de Villepin militent la remonter à 37 heures de la durée légale du travail. Jean-Luc Mélenchon et Eva Joly souhaitent une baisse du temps de travail. Et pour finir, Marine Le Pen préconise également une entrée en apprentissage dès 14 ans.

Source : La Tribune, le 19 janvier 2012