Philippe Hayat est le fondateur de l’association 100.000 Entrepreneurs et l’auteur du livre « Entreprenez ! A l’indignation, préférez l’action ». Pour lui, l’entreprenariat doit devenir « une cause nationale » pour les responsables politiques. Il s’adresse aux jeunes en leur expliquant que puisque l’avenir semble si difficile, il faut l’anticiper et ne compter que sur eux-mêmes.

L’association 100.000 Entrepreneurs fait intervenir des entrepreneurs bénévoles dans les collèges, lycées et dans l’enseignement supérieur. Selon Philippe Hayat, « en quelques années, cent mille entrepreneurs peuvent redonner confiance à toute une génération ». La France est un pays dynamique qui compte des responsables d’associations, des jeunes qui veulent s’en sortir, des salariés qui inventent de nouveaux projets…

Mais pour Philippe Hayat, les responsables politiques ne soutiennent pas assez les entrepreneurs qui recherchent la croissance. Il faudrait pour cela que l’Etat laisse plus de libertés aux énergies individuelles au détriment de ses propres prérogatives.
 

Pensez-vous que les responsables politiques doivent favoriser l’entreprenariat ?

Source : Le Figaro, le 20 février 2012