Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des affaires » Droit des Sociétés - Création Entreprise - Cessation Activité » Créer une Entreprise » Conclure un bail commercial » Bail Commercial » Actualités

Article avocat Bail Commercial

Le locataire était de bonne foi

Par , Avocat - Modifié le 03-04-2017

La Cour de Cassation juge que cela ne pouvait être accepté, en considération du fait que la souscription de longue date de l'assurance était connue du bailleur et que la simple justification de cette souscription dans le délai d'un mois ne pouvait entraîner la résiliation du bail.

"Vu l'article 1134 du Code civil ;

Attendu que pour constater, en application d'une clause résolutoire, la résiliation du bail commercial consenti par Mme Y... à Mme X..., l'arrêt attaqué (Chambéry, 18 novembre 1986) retient que rien ne démontre que l'attestation d'assurances ait été reçue par Mme Y... avant l'expiration du délai imparti par le commandement d'avoir à justifier d'un contrat d'assurance ;

Qu'en statuant ainsi, tout en constatant qu'il était établi que Mme X... était assurée pour les risques locatifs par une police souscrite en 1971 et toujours en cours, constatation dont il résultait que la locataire exécutait de bonne foi ses obligations à cet égard, la cour d'appel a violé le texte susvisé ;

PAR CES MOTIFS :

CASSE ET ANNULE, dans toutes ses dispositions, l'arrêt rendu le 18 novembre 1986, entre les parties, par la cour d'appel de Chambéry ; remet, en conséquence, la cause et les parties dans l'état où elles se trouvaient avant ledit arrêt et, pour être fait droit, les renvoie devant la cour d'appel de Grenoble".

 

Par Christophe Buffet

Avocat au barreau d'Angers

Source

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître Christophe BUFFET

Maître Christophe BUFFET

Avocat au Barreau de ANGERS

  • Droit de l'Immobilier et de la Construction
  • - Droit de la Consommation
  • - Droit des Assurances
  • - Droit Public
  • - Droit de l'Environnement
  • - Procédure Judiciaire

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.