Le bailleur est limité à 1 an s'il oublie de réviser le loyer au moyen de l'IRL.

Révision limitée à 1 ans par la loi ALUR

Depuis la loi ALUR, le bailleur ne peut plus réviser le loyer en remontant à plus d'un an, s'il a oublié de réviser le loyer demain.

La présence obligatoire d'une clause de révision des loyers

Le contrat doit comporter une clause de révision du loyer par l'indice de référence des loyers (IRL).

Par Me Bruno Axel TRAESCH