Dépôt au Sénat d'une proposition de loi tendant à instituer une carte Vitale biométrique.

Le 21 mai 2019, une proposition de loi tendant à instituer une carte Vitale biométrique a été déposée au Sénat.

Ce texte vise à donner une nouvelle impulsion aux dispositifs de lutte contre la fraude sociale, c’est-à-dire :

  • la fraude aux cotisations sociales, qui vise à réduire le montant des cotisations payées par l’employeur

  • et la fraude aux prestations sociales, qui consiste à obtenir des avantages injustifiés.

En effet, les auteurs constatent que la fraude porte atteinte au principe fondamental d’égalité devant les charges publiques, grève les recettes publiques nécessaires à la solidarité nationale et au financement des services publics.

Ainsi, ils proposent de compléter le dispositif en matière de lutte contre la fraude sociale en mettant en oeuvre un nouvel outil : la carte Vitale biométrique.

Tout d’abord, l’article premier vise à remplacer la carte d’assurance maladie électronique par une carte d’assurance maladie électronique et biométrique, et précise que seuls les agents désignés et habilités des organismes de sécurité sociale peuvent accéder aux données et informations personnelles.

Il fixe également une durée maximale de dix ans à compter de l’établissement de la délivrance de la carte pour la conservation des données et informations personnelles.

L’article 2 prévoit un délai d’un an, à partir de la promulgation de la loi, pour l’entrée en vigueur de la mesure prévue à l’article 1er.

Enfin, l’article 3 prévoit les gages financiers

Source :

Proposition de loi tendant à instituer une carte Vitale biométrique, n° 517, de Philippe Mouiller, Bruno Retailleau et Alain Milon, déposée le 21 mai 2019 - Sénat, dossier législatif

Source

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail