Un salarié en CDD bénéficie du Droit Individuel à la Formation (DIF) dès qu'il a travaillé 4 mois, consécutifs ou non, en CDD, au cours des 12 derniers mois (articles L. 6323-3 et D. 6323-1 du Code du travail).

Selon une réponse ministérielle, cette ancienneté de 4 mois doit être acquise dans la même entreprise. Un salarié effectuant un CDD de 3 mois dans une entreprise puis un CDD de 1 mois dans une autre ne bénéficie pas du DIF.

La même réponse ministérielle précise que le certificat de travail des salariés en CDD devra préciser le nombre d'heures de DIF que le salarié a acquis et n'a pas utilisé au sein de l'entreprise (et non les heures acquises au sein d'autres entreprises).

Source : Réponse ministérielle Le Fur, Journal Officiel de l'Assemblée Nationale du 1er mars 2011, P. 2077