Les entreprises sont de plus en plus présentes sur les réseaux sociaux, et elles ont bien raison ! Ces nouveaux médias révolutionnent leurs relations clients.

Nouvel exutoire pour les clients mécontents, les réseaux sociaux permettent aux entreprises de répondre plus rapidement à leurs réclamations.

La présence de l'entreprise sur les réseaux sociaux nécessite de s'adapter. De plus en plus d'entreprises sont amenées à recruter des animateurs réseaux ou "community manager", chargés de veiller sur l'image de la marque de l'entreprise, d'informer les clients, de répondre à leurs demandes et … de les fidéliser !

Mais les réseaux n'ont pas fait que modifier la relation client/entreprise. Ils ont aussi changé les méthodes de recrutement. Alors que près d'1/3 des candidats ont adopté les sites Linkedln, Viadéo et autres réseaux professionnels, les recruteurs ne sont pas autant à être passés en mode "recrutement 3.0", pourtant plus efficace que les méthodes classiques (constitution plus facile d'un vivier, filtrage des candidats…). Pour les retardataires, voilà une bonne résolution pour l'année 2014 !

Aussi, l'utilisation de ces réseaux apporte des changements dans les relations employeurs/salariés. Certains salariés, accros aux réseaux sociaux, n'hésitent pas à passer une bonne partie de leur temps de travail sur le net. Ce sont même 40% des employeurs qui disent rencontrer des difficultés liées à l'utilisation des réseaux sociaux par leurs salariés.

"Info-plus" Comment l'employeur peut-il contrôler les connexions internet de ses salariés ?

La connexion internet à laquelle les salariés ont accès est mise à leur disposition pour des raisons professionnelles. Mais il est impensable d'interdire purement et simplement aux salariés de naviguer sur internet à des fins personnelles.

Même si l'employeur doit se montrer tolérant, il ne doit pas accepter les abus. Afin de s'assurer qu'aucun salarié n'abuse de l'usage d'internet, l'employeur peut par exemple :

  • mettre en place un dispositif de filtrage de sites non autorisés (sites à caractère pornographique, d'incitations à la haine raciale…) ;
  • édicter une charte de bonne conduite ou une charte informatique et internet, interdisant de télécharger des logiciels, de participer à un forum …