Accueil » Droit de la Santé » Responsabilité du professionnel » Chirurgie esthétique et beauté du corps » Actualités

Article avocat Chirurgie esthétique et beauté du corps

La chirurgie esthétique n’est pas un acte de soins !

Par , Avocat - Modifié le 05-03-2015

Toute personne victime d'un dommage directement lié à une opération esthétique ne peut plus voir son préjudice réparé par la solidarité nationale.

Le législateur vient de considérer que la chirurgie esthétique (et non réparatrice), ne constituait pas un acte à caractère préventif, diagnostique ou thérapeutique.

Cette solution revient sur une récente décision rendue le 5 février 2014 par la Cour de cassation qui s’était prononcée, à l’inverse, sur la reconnaissance d’un acte médical.

Cette exclusion n’est pas anodine puisqu’elle exclue, par principe, toute éventuelle réparation par la solidarité nationale d’un préjudice lié à ce type d’intervention.

En conséquence, une action en réparation ne pourrait être intentée que devant les juridictions de droit commun.

Par Me Guillaume COLLART

Vos Réactions

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés