En novembre 2011, le chômage a monté de 1,1% et de 5,2% sur un an.

Xavier Bertrand recherche des solutions pour limiter la hausse du chômage. Il souhaite évoquer le recours au chômage partiel et aux accords de compétitivité-emploi au cours du sommet pour l’emploi qui se déroulera le 18 janvier 2012.

Le développement de ces deux dispositifs permettrait de maintenir les emplois et éviter au maximum les licenciements.

L’économiste, Gérard Cornilleau, reste sceptique quant aux effets du chômage partiel. Il considère que « ce dispositif ne résout pas le problème des chômeurs et des jeunes qui entrent sur le marché du travail ». Il estime que « c’est moins du partage du travail que du partage du chômage ».

Le secrétaire général de Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly, soulève une inquiétude quant à la baisse du pouvoir d’achat des salariés, le chômage partiel entraînant une baisse de salaire pour les salariés.

Les Verts proposent dans leur projet électoral de passer aux 32 heures afin de réduire le nombre de chômeurs.

Source : Le Monde, le 28 décembre 2011