Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Chômage - Pôle Emploi » Chômage Partiel ou Technique » Actualités

Brève Chômage Partiel ou Technique

Utilisation du chômage partiel pour General Motors

Par - Modifié le 05-12-2012

Les salariés de General Motors à Strasbourg vont connaitre 28 jours de chômage partiel au premier semestre 2013. La direction explique que les volumes de production sont insuffisants face aux effectifs. Le centre de recherche sera également concerné, puisque dix jours seront chômés entre mars et juin 2013.

La direction est actuellement en négociation avec l’entreprise belge Punch Metals International,  pour la reprise de ce site spécialisé dans les boites de transmission.

Punch s’est engagé, dans son offre de reprise, à calquer sa production sur celle actuellement mise en place chez General Motors. Un nouveau produit devrait aussi être mis en production.

Pour la CFDT, le recours au chômage partiel est logique, en raison de la transition qui est mise en œuvre. Elle considère que le volume de travail fourni actuellement est juste suffisant pour que le site reste « profitable ».

La CGT considère qu’il s’agit d’une tromperie de plus.

L’usine alsacienne avait déjà été reprise en 2010 par son ancienne maison-mère. En contrepartie des sacrifices consentis par les salariés, la direction s’était engagée à assurer à l’usine un carnet de commande jusqu’en 2014 et lancé de nouveaux produits après.

« Info-plus » : Le chômage partiel

Le chômage partiel est un dispositif, réformé en mars 2012, qui peut être utilisé par une entreprise comme alternative aux licenciements.

L’entreprise va réduire son activité ou fermer de manière temporaire, comme par exemple suite à une catastrophe naturelle ou pour faire face à la conjoncture économique (article R. 5122-1 du Code du travail).

Pour les salariés, la baisse de salaire qui en découle,  sera compensé par un système d'indemnisation. Il repose sur plusieurs allocations qui se complètent ou se succèdent et qui sont financées par l'employeur, par l'État et, éventuellement, par Pôle emploi en cas d'arrêt complet d'activité.

Avant la mise au chômage partiel, l’employeur doit consulter les représentants du personnel sur les motifs économiques, les catégories professionnelles et les activités concernées.

Source : Le Monde, 4 décembre 2012

Notre dossier

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Chômage Partiel ou Technique ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité