Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Chômage - Pôle Emploi » Chômage Partiel ou Technique » Actualités

Brève Chômage Partiel ou Technique

Fabrication francaise et création de nouveaux emplois

Par - Modifié le 25-02-2013

L'emploi pourrait bien profiter du scandale de la viande de cheval présente dans des produits identifiés 100% pur bœuf. Il a en effet a relancé l'intérêt de certaines entreprises pour l'utilisation de matière première d'origine française et celle de produits issus de la fabrication en France.

Plusieurs grandes enseignes de la grande distribution et de la vente de produits surgelés ont annoncé qu'elles entendaient organiser un changement quant à l'approvisionnement et la fabrication de leurs produits notamment par le remplacement de la viande utilisée par de la viande d'origine exclusivement française.

L'approvisionnement de ces grandes marques en viande exclusivement françaises pourrait vite poser le problème de la disponibilité immédiate. En effet, selon une étude de FranceAgrimer, fin 2011, la France comptait 180.000 éleveurs bovins, soit une baisse de 16 % en six ans.

La loi de l'offre et de la demande pourrait conduire à une augmentation importante des prix de la viande en question.

Les avantages futurs d'une telle annonce doivent cependant primer. En effet, les éleveurs bovins pourraient investir et augmenter leur bétail voir créer des emplois afin de gérer l'augmentation de la taille de leurs exploitations.

Rappelons qu'en janvier, Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif a lancé un programme en faveur de la relocalisation des entreprises sur le territoire français. Ces différentes déclarations pourraient servir à la promotion de ce dispositif qui vise à encourager les entreprises à relocaliser sur le territoire.

En effet, la mise en avant de la qualité des produits français, notamment dans le cadre de ce scandale devraient encourager à consommer français.

Notons, tout de même que plusieurs entreprises françaises ont été impactées par ce scandale. Notamment, l'une d'entre elle, spécialisée dans la confection de plats cuisinés, dont les salariés se sont retrouvés plusieurs jours au chômage technique et donc privés de salaire.

« Info-plus » Le chômage partiel


Les salariés sont placés en position de chômage partiel en cas de fermeture temporaire de leur établissement, ou en cas de réduction de l'horaire de travail pratiqué dans l'établissement en deçà de la durée légale de travail (article L5122-1 du Code du travail).

S'ils subissent une perte de salaire imputable à l'une de ces situations, ils bénéficient d'une allocation spécifique de chômage partiel à la charge de l'Etat, mais restent liés à leur employeur par un contrat de travail.  

Source : Le Figaro 23 février 2013

Notre dossier

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Chômage Partiel ou Technique ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité