Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Dialoguer avec le CSE » Gérer le Comité d'Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail » Gérer le CHSCT » Actualités

Brève Gérer le CHSCT

Vos salariés sont-ils vraiment présents quand ils sont dans votre entreprise ?

Par - Modifié le 10-06-2014

Vos salariés sont-ils vraiment présents quand ils sont dans votre entreprise ? Fotolia

Classiquement, l'absentéisme est associé à l'idée d'une baisse d'activité, d'une perturbation du travail pouvant désorganiser une équipe ou un service lorsqu'elle se prolonge. En y regardant mieux, il est également possible d'observer un effet négatif résultant d'une situation inverse : le présentéisme.

Le présentéisme est une notion bien moins connue que l'absentéisme pourtant ces deux situations créent un préjudice souvent sous-évalué dont souffrent les entreprises. Il faut entendre par présentéisme, une présence du salarié dans l'entreprise, sans que celui-ci ne puisse effectivement et efficacement accomplir son travail en raison d'une fatigue liée à des difficultés qui peuvent être d'ordre professionnel ou personnel.

Différents états peuvent s'apparenter à cette situation laquelle peut apparaître comme un surinvestissement au travail et des horaires à rallonge s'accompagnant à la longue d'un état d'épuisement. La présence au poste en raison de la peur d'une perte d'emploi liée à un contexte de crise ne signifie pas pour autant l'existence d'un intérêt pour la tâche accomplie ce qui conduit, selon les spécialistes, à une sorte de "démission intérieure".

De façon plus schématique, cela revient à dire que l'entreprise rémunère des temps morts, plus ou moins inaperçus, des salariés, ce qui ne serait pas si dramatique si les pertes en résultant n'étaient pas aussi importantes.

Établissant une comparaison, Matthieu Poirot, fondateur du cabinet Midori Consulting et expert en qualité de vie au travail révèle que le taux national d'absentéisme sur l'année 2012 était de 4,53% tandis que le taux théorique de présentéisme est estimé entre 6,34% et 9% de la masse salariale. La conversion financière de ce taux de présentéisme surprend puisque le coût caché annuel en résultant serait compris entre 13,7 et 24,95 milliards d'euros.

Les effets pervers du présentéisme sont nombreux puisque ce phénomène rejaillit à travers de nombreux aspects et cause une baisse importante de la qualité et de la quantité de travail produite par le salarié s'accompagnant d'une augmentation du risque de conflits et d'accidents.

Selon l'expert du cabinet Midori, pour une entreprise dans laquelle le salaire moyen est de 27.000 euros annuel le coût caché du présentéisme se situe entre 514 et 660 euros. Pour Matthieu Poirot, il est indispensable que les entreprises s'investissent sérieusement dans le combat contre ce fléau à travers la combinaison de plusieurs types d'actions et notamment une régulation de la charge de travail qui doit être plus adaptée, une valorisation des salariés à travers des augmentations de salaires, des promotions, etc…

"Info-plus" L'évaluation des risques psychosociaux

L'employeur a tout intérêt à travailler de concert avec le CHSCT pour évaluer et analyser les risques psychosociaux (stress, violence, burn-out, harcèlement, etc…) dans l'entreprise (article L4612-2 du Code du travail). L'étude doit aussi porter sur les contextes de travail (surcharge de travail, contraintes de temps excessives, etc…).

L'absentéisme, le présentéisme, les arrêts maladies, le turn-over, les plaintes, etc… sont autant d'éléments à prendre en compte pour dresser des conclusions et préparer des actions correctives efficaces.

Parfois, les risques psychosociaux peuvent être liés à un contexte précis, un épisode difficile de la vie de l'entreprise comme une restructuration.

Source : Le Parisien, le 10 juin 2014

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Gérer le CHSCT ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés