Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Dialoguer avec le CSE » Gérer le Comité d'Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail » Gérer le CHSCT » Actualités

Brève Gérer le CHSCT

Convivialité, partage et détente : renforcer le sentiment d’appartenance à l’entreprise

Par - Modifié le 14-01-2015

Convivialité, partage et détente : renforcer le sentiment d’appartenance à l’entreprise Juritravail

Comment ressouder les plâtres pour éviter un effilochement du tissu social et renforcer le sentiment d'appartenance à l'entreprise ? Le maître mot réside dans celui de la convivialité. Nul besoin pour atteindre cet objectif, de s'impliquer dans de lourds investissements que bien des structures ne peuvent pas raisonnablement envisager. 

Alors comment procéder pour inverser la vapeur et inviter les collaborateurs à rester dans le train de la motivation ?

Le fil conducteur est le bien être des collaborateurs. En choisissant d'y porter son attention l'employeur concourt à la création d'un sentiment d'appartenance à l'entreprise, par lequel, le collaborateur réciproquement se sent pleinement investi et disponible pour se consacrer à sa mission.

L'idée est simple et peut se concrétiser par exemple par l'aménagement de temps de détente entre collaborateurs de l'entreprise dans des espaces crées à cet effet. Un tel dispositif a été mis en place avec succès dans l'entreprise Digitaleo comprenant un peu plus de 60 salariés et dont la DRH, Elena Maneru se félicite de l'installation dans les locaux d'"un baby-foot, une table de ping pong et quelques consoles de jeux". Le bénéfice étant bien là comme elle le souligne en ajoutant que : "Cela ne nuit pas au travail quotidien, au contraire, cela génère un sentiment d'appartenance très fort.". Mais cela n'est pas limitatif certaines structures optent pour d'autres démarches en remplissant le réfrigérateur pour satisfaire les salariés les plus gourmands tandis que d'autres penchent davantage pour l'organisation de célébrations (fêtes des enfants, spectacles avec la venue d'un magicien, etc…), les possibilités dans le domaine ne manquent pas…

>> Fiche express conseillée : Faire un cadeau en bénéficiant d'une exonération de cotisations

Ce genre d'initiatives permet aux salariés de se retrouver dans un cadre professionnel "plus privé". La contrepartie à cet engagement étant que les salariés reposés et plus détendus font à leur tour plus de concessions et moins d'économies d'efforts une fois à la tâche dans une sorte de pacte gagnant- gagnant alliant l'entreprise aux salariés.

Il est important de créer de bonnes dynamiques pour maintenir le moral des salariés afin que le doute ne prenne pas le dessus sur la volonté d'avancer dans un collectif plus fort. Le concept est promu par Aurélie Porée, membre du cabinet de conseil en immobilier CBRE et présidente de l'association Entreprise & Convivialité. Pour elle comme pour l'association dont elle est à la tête : "Notre idée est dire que la convivialité est un facteur immense de bien-être en entreprise et que certaines mesures ne coûtent vraiment pas grand-chose.".

"Info-plus" : Le local de repos peut être celui qui est destiné à la restauration

Lorsqu'il n'existe pas de local de repos dans l'entreprise et lorsque la nature des activités l'exige, l'emplacement tenant lieu de restauration doit pouvoir être utilisé comme local de repos en dehors des heures de repas.

L'employeur doit mettre en place cette faculté après avoir pris soin de consulter le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou, à défaut, les délégués du personnel.

Les sièges mis à la disposition des travailleurs dans ce cadre doivent comporter des dossiers (article R4228-25 du Code du travail).

Source : Le Parisien, le 12 janvier 2015

Vous avez des questions sur le sujet Gérer le CHSCT ?

Posez-la à un expert Juritravail et obtenez une réponse sous 48h

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité