Le ministre délégué à la formation professionnelle et à l’Apprentissage, Thierry Repentin, a reçu l’ensemble des partenaires de la table ronde Formation professionnelle issue de la Grande conférence sociale.

L’objet de cette réunion a été la discussion des contours d’un accord-cadre national pour la formation des jeunes et des demandeurs d’emploi. La majorité des intervenants a  estimé que les documents qui leur ont été remis, étaient intéressants. Ils se sont accordés sur l’objectif à donner à cette discussion, en vue de lutter contre le chômage.

Deux chantiers sont considérés comme prioritaires par le Gouvernement : l’accès des jeunes et des demandeurs d’emploi à la formation.

Pour les jeunes peu ou pas qualifiés, a été évoquée la mise en place de pactes régionaux de réussite éducative et professionnelle au niveau régional.  Ces pactes permettront de définir des objectifs chiffrés pour réduire le nombre de jeunes qui arrivent sur le marché du travail sans formation ni qualification. Le ministre a rappelé sa volonté de développer les contrats en alternance, qui permettent d’acquérir  tant une formation qu’une expérience professionnelle.

S’agissant des demandeurs d’emplois, les partenaires se sont mis d’accord sur leur volonté d’améliorer leur accès à la formation quand ils le souhaitent Pour cela, il faut un meilleur accès à l’information sur les offres de formation et une réduction des délais d’entrée en formation.

Le ministre a rappelé l’importance de l’accès à la formation tout au long de la vie professionnelle qui permet à chacun de définir son parcours professionnel en fonction de ses volontés et capacités.

Par Juritravail

Source : site du ministère du Travail, 8 octobre 2012