Le Droit administratif du Code de la route s'applique lorsque vous venez d'être informé que vous avez perdu la totalité de vos points par un arrêté ministériel d'invalidation communément dénommé 48 SI.

Dans un délai de deux mois à compter de la date de réception de ce courrier recommandé, vous pouvez contester cette décision qui vous prive du droit de conduire devant le Tribunal administratif compétent.

Pour ce faire, il est nécessaire d'avoir recours à un avocat maîtrisant non seulement l'actualité de la législation routière, mais aussi les spécificités de la procédure administrative.

De par une formation spécifique en la matière, je vous propose mon intervention.

Afin de pouvoir reconduire à bref délai, l'unique solution est d'intenter une action en référé-suspension, une audience pouvant se tenir sous quinzaine.

 

Par Me Ledoux