Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Embaucher un Salarié » Conclure un Contrat Unique d'Insertion - C.U.I » Actualités

Brève Conclure un Contrat Unique d'Insertion - C.U.I

80.000 contrats aidés supplémentaires

Par - Modifié le 20-06-2012

Michel Sapin, ministre du Travail, a demandé par une lettre aux préfets de prévoir la mise en place de 80.000 contrats aidés supplémentaires. Ces contrats seraient subventionnés et d’une durée de 9 mois. Actuellement, ces contrats sont d’une durée moyenne de 6 mois.
 

75 % d’entre eux seront affectés au secteur non marchand : associations, hôpitaux, collectivités territoriales… En effet, 60.000 de ces nouveaux contrats aidés prendront la forme d’un contrat d’accompagnement dans l’emploi (CAE) qui concerne seulement le secteur non marchand. Les contrats restants seront des contrats initiative emploi (CIE) qui concerneront le secteur marchand, donc les entreprises.
 

Michel Sapin estime que cette mesure devrait coûter 400 millions d’euros supplémentaires. Mais elle est rendue nécessaire par le fait que le premier semestre 2012 a déjà utilisé les deux tiers du budget prévu pour les contrats aidés en 2012.
 

Ces 80.000 contrats aidés supplémentaires porteront à 420.000 le nombre de contrats pour 2012, hors contrats d’apprentissage ou de professionnalisation. Ils sont destinés aux jeunes et aux chômeurs particulièrement éloignés du marché du travail. En janvier 2012, 370.000 personnes bénéficiaient d’un contrat aidé.
 

Ce dispositif est nécessaire pour le gouvernement avant l’élaboration du « contrat de génération » voulu par François Hollande, qui permet l’embauche d’un jeune et le maintien d’un senior à son poste, en échange d’exonérations de cotisations sociales.
 

Pensez-vous que des contrats aidés supplémentaires permettront de ralentir la hausse du chômage des jeunes ?

« Info Plus » CAE et CIE :
 

Le contrat d’accompagnement dans l’emploi (CAE) est prévu pour les employeurs publics ou les employeurs privés à but non lucratif. Il ne peut être signé qu'avec des chômeurs rencontrant des difficultés particulières d’accès à l’emploi par le biais de Pôle emploi. Il bénéficie d’une aide financière pouvant aller jusqu’à 95 % du SMIC. Le CAE peut prendre la forme d’un CDI mais il doit être d’une durée minimum de 20 heures par semaine. Il peut également prendre la forme d’un CDD mais doit être d’une durée comprise entre 6 et 24 mois.
 

Le contrat initiative emploi (CIE) concerne tous les employeurs du secteur marchand, à l'exception de ceux ayant procédé à un licenciement économique depuis moins de 6 mois ainsi que lorsque l’embauche vise à remplacer un salarié licencié alors qu’il était titulaire d’un CDI. Il peut être conclu par des personnes sans emploi. L’aide financière est déterminée lors de l'élaboration de la convention et plafonnée à 47% du SMIC horaire pour 35h par semaine.

Par Juritravail

Notre dossier

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Conclure un Contrat Unique d'Insertion - C.U.I ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Vos Réactions

  • rois27620 - Visiteur Le 21-06-2012 à 13:44

    je travail en contrat aidé depuis 18 mois dans 6 mois c' fini j'ai 58 ans et j'adore mon travail 20h par semaine pour quoi ne pas faire des contrats de 36 mois voir plus si cela convient au niveau salaire a l'employer aussi quand l'employeurEn pleurs

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité