En effet, depuis janvier 2015, des changements sont intervenus :

  • pour un premier enfant : la durée du congé parental est portée à un an avec 6 mois réservés à chacun des parents ; 
  • à compter du deuxième enfant : la durée de ce congé est maintenue à 3 ans, mais 24 mois sont à prendre par un parent et les 12 mois restant sont réservés au second parent. 

Tout savoir sur le congé parental d'éducation

Vous avez un enfant en bas âge et vous souhaitez passer du temps avec lui ? 

Le congé parental vous permet, si vous êtes salarié, d'interrompre ou de réduire momentanément votre activité professionnelle, afin de vous permettre de passer davantage de temps avec vos enfants (1). Il peut débuter dès la fin du congé maternité ou d'adoption. 

Si vous souhaitez bénéficier d'un tel congé, vous devez en informer votre employeur. Sachez que votre employeur ne peut pas refuser votre demande. Vous devez tout de même justifier d'un an d'ancienneté dans votre entreprise et effectuer votre demande dans un certain délai.

Il existe également un dispositif d'aides financières mis en place depuis le 1er janvier 2015. Le dispositif PreParE (prestation partagée d'éducation de l'enfant) (2)

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec votre Caf. 


L'un des projets du gouvernement, porté par Marlène Schiappa, Secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre hommes et femmes, est de réviser ce dispositif pour 2018. L'objectif, est pour le moment, d'harmoniser les différents régimes d'indemnisation du congé maternité qui présente des inégalités, notamment, entre les salariées et les indépendants mais également d'augmenter les aides consenties lors du congé parentale d'éducation. Aucun projet de loi n'a encore été étudié par le Parlement.