Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Congés payés & spéciaux » Congés payés : règles de calcul, décompte, demande.. tous vos droits » Actualités

Actualité Congés payés : règles de calcul, décompte, demande.. tous vos droits

4 astuces pour payer ses vacances moins cher

Par , Juriste Rédactrice web - Modifié le 30-07-2020

4 astuces pour payer ses vacances moins cher

Faute d'avoir un budget suffisant, vous ne pensez pas partir en vacances cet été. Saviez-vous cependant qu'il existe certains dispositifs vous permettant de faire des économies et de payer vos vacances moins cher ? Tarifs préférentiels du CSE, billet de congé annuel de la SNCF à tarif réduit, aide aux vacances familiales de la Caf, chèques-vacances®... Découvrez tous les astuces pour vous offrir un séjour à moindre coût !

À retenir :

Pour payer vos vacances moins cher, différentes solutions existent, notamment :

  • les tarifs préférentiels du CSE ;
  • le billet de congé annuel à tarif réduit de la SNCF ;
  • l'aide aux vacances familiales de la Caf ;
  • les chèques-vacances®.

1. Les tarifs préférentiels proposés par le comité social et économique

Si l'entreprise dans laquelle vous travaillez dispose d'un comité social et économique (CSE), il est possible que celui-ci ait négocié des tarifs préférentiels pour partir en vacances.

En effet, au titre des oeuvre sociales et activités culturelles gérées par les CSE, il est fréquent que ceux-ci proposent aux salariés, des réservations à bas prix pour des locations de mobile-homes, appartements ou maisons dont ils sont propriétaires.

Ils peuvent également avoir des partenariats avec certains voyagistes, offrant ainsi aux salariés des réductions sur les séjours qu'ils achètent auprès de ces tour-opérateurs.

Pour connaître les avantages dont vous pouvez bénéficier, rapprochez-vous de votre CSE.

Bon à savoir :

Bien souvent, des heures de permanence sont effectuées chaque semaine. Les horaires d'ouverture de celui-ci sont généralement affichés sur la porte du local attribué au CSE.

2. Le billet de congé annuel à tarif réduit de la SNCF

De 25% à 50%de réduction

La SNCF propose de bénéficier une fois par an d'un tarif réduit pour l'achat de billets de train aller-retour à l'occasion d'un congé annuel (1).

Peuvent bénéficier du billet de congé annuel, les personnes suivantes :

  • les salariés du secteur privé ;
  • les agents de la fonction publique ;
  • les demandeurs d'emplois bénéficiant d'une allocation de chômage ;
  • les travailleurs à domicile ;
  • les artisans et les exploitants agricoles ;
  • les retraités et les pré-retraités ;
  • les titulaires d'une pension versée par la Sécurité Sociale (invalidité, minimum vieillesse...).

La réduction est de 25% pour un trajet aller-retour d'au moins 200km sur les tarifs suivants :

  • sur le plein tarif "Loisir" et sur le tarif réglementé pour les trains à réservation obligatoire ;
  • sur le tarif normal de 2ème classe (hors compléments éventuels quelle que soit la classe empruntée) pour les trains à réservation facultative ou sans réservation.

La réduction peut atteindre 50% si au moins la moitié du billet est payée avec des chèques-vacances®, sous réserve des conditions suivantes soient respectées :

  • dans la limite des places disponibles pour les trains à réservation obligatoire ;
  • et pour tout trajet commencé en période bleue (voir le calendrier des voyageurs), pour les trains à réservation facultative ou sans réservation.

Bon à savoir :

La réduction peut également s'appliquer à vos proches vivant sous votre toit et voyageant avec vous (votre conjoint, vos enfants de moins de 21 ans et vos parents si vous êtes célibataire).

Pour bénéficier de ce billet, vous devez remplir un formulaire de demande, disponible auprès d'un guichet SNCF ou directement sur la page internet dédiée de la SNCF.

Vous devez ensuite déposer votre demande directement en gare au moins 24 heures avant votre départ. N'oubliez pas de joindre tous les justificatifs nécessaires demandés dans le dossier !

3. L'aide aux vacances familiales de la Caf

La Caisse d'allocations familiales (Caf) propose une aide aux vacances familiales. Utilisable pour partir en vacances avec vos enfants, l'aide Vacaf est attribuée sous conditions de ressources. En effet, seules les familles dont le quotient familial est inférieur ou égal à 900 euros, peuvent prétendre à l'aide aux vacances familiales.

Jusqu'à 600 EURd'aide de la Caf

Le montant de l'aide à laquelle vous pouvez prétendre dépend d'ailleurs de votre quotient familial.

La Caf prend en charge entre 25% et 60% du coût de votre séjour, dans la limite de 600 euros dans l'un des centres labellisés Vacaf.

L'aide Vacaf est utilisable du 6 janvier 2020 au 3 janvier 2021, dans les conditions suivantes :

  • le départ en vacances doit avoir lieu durant les vacances scolaires ;
  • la présence du père et/ou de la mère est obligatoire pendant ces vacances ;
  • le séjour doit durer au moins 7 nuits consécutives et jusqu'à 14 nuits maximum.

Bon à savoir :

L'avantage, c'est que vous n'avez aucune avance de frais à faire. En effet, l'aide est versée directement par le dispositif Vacaf à l'organisme de vacances que vous avez choisi. Ainsi, vous n'aurez à régler que la part restant à votre charge.

Pour savoir si vous êtes éligible à cette aide et connaître les démarches à effectuer pour en bénéficier, prenez contact auprès de la Caisse d'allocations familiales de votre département.

4. Les chèques-vacances®

Dans certaines entreprises, les salariés peuvent bénéficier de chèques-vacances®Ces titres de paiement vous permettent de payer vos dépenses de vacances et de loisirs, notamment celles liées :

  • à l'hébergement : hôtels, villages et clubs vacances, camping, gites… ;
  • au transport : billets de train ou d'avion ;
  • aux voyages : croisières, agences de voyage ;
  • à la culture : entrées dans des musées ou dans des monuments historiques… ;
  • aux loisirs : zoos, aquariums, parcs d'attractions… ;
  • à la restauration.

L'employeur contribue au financement du chèque-vacances® à hauteur d'un certain pourcentage, qui varie selon vos revenus ainsi que du nombre d'enfants à votre charge.

Bon à savoir :

Néanmoins, votre employeur n'a aucune obligation légale de vous proposer des chèques-vacances®

La convention collective applicable dans votre entreprise peut aussi prévoir le versement d'une prime de vacances.

Sources :
(1) SNCF
(2) CAF
(3) ANCV

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Congés payés : règles de calcul, décompte, demande.. tous vos droits ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité