L'AVIS DES JUGES Gérer et contrôler l'utilisation des moyens informatiques par les salariés

Consultation des messages électroniques d’un salarié : y-a-t-il atteinte au respect de la vie personnelle ?


Par Rédaction Juritravail - Modifié le 21-06-2007

Le respect de la vie personnelle du salarié est une liberté fondamentale protégée notamment par le Code civil et le Code du travail. (Article 9 du Code civil et article L. 120-2 du Code du Travail), ce qui implique le secret de ses correspondances et des ses messages électroniques via internet. Ainsi, un employeur ne peut pas décider de consulter les messages électroniques privés de son salarié. Toutefois, si l’employeur a de bonnes raisons de penser que la consultation des messages électroniques de son salarié permettrait d’établir des faits de concurrence déloyale, dispose-t-il d’un moyen lui permettant d’agir sans porter atteinte au respect de la vie personnelle du salarié ?
Le respect de la vie personnelle du salarié est une liberté fondamentale protégée notamment par le Code civil et le Code du travail. (Article 9 du Code civil et article L. 120-2 du Code du Travail), ce qui implique le secret de ses correspondances et des ses messages électroniques via internet.

Ainsi, un employeur ne peut pas décider de consulter les messages électroniques privés de son salarié.

Toutefois, si l’employeur a de bonnes raisons de penser que la consultation des messages électroniques de son salarié permettrait d’établir des faits de concurrence déloyale, dispose-t-il d’un moyen lui permettant d’agir sans porter atteinte au respect de la vie personnelle du salarié ?

L’histoire

M.X… était salarié d’une société en qualité de responsable marketing et recrutement. Son employeur avait des raisons légitimes de penser qu’il se prêtait à des relations constitutives de manœuvre déloyale avec deux personnes de l’extérieur.
L’employeur a demandé au Président d’un Tribunal de Grande Instance qu’un huissier soit autorisé à consulter et enregistrer les messages électroniques échangés par le salarié et les deux personnes de l’extérieur.
Y aurait-il dans cette hypothèse atteinte au respect de la vie personnelle du salarié ?

Ce que disent les juges

Il n’y a pas atteinte au respect de la vie personnelle du salarié dès lors que l’employeur avait des motifs légitimes de suspecter des actes de concurrence déloyale et que l’huissier avait rempli sa mission en présence du salarié.

Ce qu’il faut retenir

  • Un employeur peut demander à un juge qu’un huissier enregistre les messages électroniques personnels d’un salarié dès lors que ces messages sont susceptibles d’établir des faits dont pourrait dépendre la solution d’un litige.

  • Toutefois, il est nécessaire de respecter deux conditions pour ne pas porter atteinte au respect de la vie personnelle du salarié :
    - L’employeur doit avoir des motifs légitimes et nécessaires à la protection de ses droits
    - L’huissier doit remplir sa mission en présence du salarié.


  • Arrêt de la Chambre Sociale de la Cour de Cassation du 23 mai 2007 n°05-17818

    Article rédigé par Maître Fabien Barbudaux-Le Feuvre Avocat au Barreau de Paris

    À propos de l’auteur

    Commenter cet article

    Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

    Votre message a bien été enregistré.
    Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

    Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

    Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

    loader Juritravail