Les bénéficiaires :

  • Pour les salariés : les jeunes de moins de 26 ans et les demandeurs d'emploi.
  • Pour les employeurs : tous les employeurs du secteur privé.

Le plus :

1000un vrai plus



Le contrat de professionnalisation va dans le sens d'une plus grande flexibilité pour les entreprises. En effet, ce sont les branches professionnelles qui vont assurer la mise en oeuvre du contrat de professionnalisation.

Ce qui signifie concrètement que ce contrat va s'ajuster aux spécificités des différentes professions. La mise en avant d'une formation en alternance adaptée à chaque secteur conférera, à n'en pas douter, une certaine valeur au contrat de professionnalisation.

Le contrat va permettre aux jeunes et aux demandeurs d'emploi d'accéder à une qualification reconnue tant par l'Etat que par la branche professionnelle.



Le bémol :

A priori, par comparaison à ses prédécesseurs, ce nouveau contrat ne devrait pas entraîner plus d'embauche.