Accueil » Droit Routier, permis de conduire et automobile » Contravention PV Amende » Les Contrôles Routiers » Actualités

Article avocat Les Contrôles Routiers

LA RECIDIVE CONTRAVENTIONNELLE

Par , Avocat - Modifié le 04-09-2012
On a coutume de considérer la récidive contraventionnelle définie par l'article L 132-11 du code pénal comme particulière, puisqu'elle ne vise que les contraventions de classe 5. Comment fonctionne t-elle ?
 

La récidive est une aggravation de la peine contraventionnelle, délictuelle ou criminelle qui jouera lorsqu'un prévenu, après avoir déjà été condamnée définitivement pour une première infraction, en commet une nouvelle.
 

Elle implique la répétition d’un comportement

On parlera du premier terme de la récidive pour désigner la première infraction, et du second terme pour l'infraction en voie d’être jugée.
 

La loi n°2007-1198 DATI "renforçant la lutte contre la récidive des majeurs et des mineurs" en vigueur le 12 août 2007 a créé des peines minimales d’emprisonnement, dites «peines planchers», pour les crimes ou délits commis en état de récidive légale.
 

On a coutume de considérer la récidive contraventionnelle définie par l'article L 132-11 du code pénal comme particulière, puisqu'elle ne vise que les contraventions de classe 5.
 

Celles-ci sont du ressort du tribunal de police.

Comment fonctionne t-elle ?
 

I- Une récidive expréssément envisagée par un texte

Article 132-11 du code pénal

"Dans les cas où le règlement le prévoit, lorsqu'une personne physique, déjà condamnée définitivement pour une contravention de la 5e classe, commet, dans le délai d'un an à compter de l'expiration ou de la prescription de la précédente peine, la même contravention, le maximum de la peine d'amende encourue est porté à 3000 euros.
 

Dans les cas où la loi prévoit que la récidive d'une contravention de la cinquième classe constitue un délit, la récidive est constituée si les faits sont commis dans le délai de trois ans à compter de l'expiration ou de la prescription de la précédente peine."
 

Cette récidive sera expressément envisagée et visera la contravention à laquelle elle s'applique.
 

Il s'agit d'une récidive spéciale.
 

Il faut que la deuxième contravention soit totalement identique à la première.
 

C'est une récidive temporaire avec un délai d'un an.
 

Le taux d'aggravation consiste à porter le maximum de l'amende au maximum des peines de police, c'est-à-dire 3 000 €.
 

exemple: la récidive de l'article R.625-1 du code pénal pour les violences volontaires.
 

Le doublement des peines ne concerne que l'emprisonnement et l'amende, pas les peines complémentaires telles que la suspension du permis de conduire ou l'interdiction d'exercer une profession.
 

Les condamnations prononcées par des juridictions de pays membres de l'Union Européenne comptent pour la récidive.
 

II-La récidive contraventionnelle doit-elle être constatée ?

Pas obligatoirement .

C'est aux services du parquet: du ministère public de la viser quand il engage des poursuites, ou au tribunal qui la constate de requalifier les faits.
 

Le prévenu doit toujours être en mesure de présenter sa défense

Il appartiendra au Tribunal de requalifier, d'aggraver ou non la peine.

En pratique,souvent la récidive n'est pas envisagée,souvent parce que la poursuite se fait dans la hâte sans consultation du casier judiciaire bulletin N°1.
 

Demeurant à votre entière disposition pour toutes précisions en cliquant sur http://www.conseil-juridique.net/sabine-haddad/avocat-1372.htm
 

Sabine HADDAD

Avocate au barreau de Paris

Source

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître Sabine HADDAD

Maître Sabine HADDAD

Avocat au Barreau de PARIS

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit de la Famille - Divorce
  • - Droit des étrangers : en France et à l'étranger
  • - Droit Pénal
  • - Droit de la Consommation
  • - Droit des Assurances
  • - Droit Routier, permis de conduire et automobile
  • - Procédure Judiciaire
  • - Accès au droit et à la justice

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par notre équipe de juristes et d'avocats, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés