Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Temps de travail » Gérer les heures supplémentaires » Calculer et décompter les heures supplémentaires d'un salarié » Actualités

Article avocat Calculer et décompter les heures supplémentaires d'un salarié

COVID 19 - Les mesures d'urgences prises par le gouvernement en matière de congés payés, de durée du travail et de jours de repos

Par , Avocat - Modifié le 16-04-2020

Publiées au Journal Officiel le 26 mars dernier, les ordonnances prises sous l’égide de la loi d’urgence sanitaire, viennent temporairement modifier un certain nombre de règles de droit du travail pour, selon le gouvernement, tenter de faire face à la situation économique et financière résultant de la crise sanitaire.

En matière de congés payés, l’employeur peut dorénavant et jusqu’au 31 décembre prochain, imposer à ses salariés la prise de congés payés ou la modification de ses dates de congés, dans la limite de 6 jours ouvrables et sous réserve d’un accord.

L’employeur devra alors respecter un délai de prévenance d’au moins un jour franc.

Il faut néanmoins préciser que cette possibilité est subordonnée à la conclusion d’un accord d’entreprise ou de branche.

Par exemple, un accord d’entreprise ou de branche pourra autoriser l’employeur à imposer au salarié la prise de 6 jours de congés durant la période de confinement.

L’accord d’entreprise ou de branche pourra encore permettre à l’employeur de fractionner les congés du salarié sans recueillir son accord mais également d’imposer à des salariés mariés ou pacsés, qui travaillent dans la même société, des périodes de congés différentes.

En matière de RTT, de jours de repos dans le cadre d’une convention de forfait et de jours de repos affectés sur le compte épargne-temps, l’employeur pourra imposer ou modifier leur prise (dans la limite de 10 jours), sans qu’il ne soit nécessaire de conclure au préalable un accord collectif.

L’employeur devra simplement respecter un délai de prévenance d’un jour franc.

Pour ce qui concerne la durée du travail, l’ordonnance permet de déroger, sans accord, aux dispositions légales et conventionnelles pour les employeurs relevant d’un secteur d’activité « particulièrement nécessaires à la sécurité de la Nation ou à la continuité de la vie économique et sociale ».

Un décret listant les secteurs concernés est attendu.

Il s’agira dans ces secteurs d’activité d’autoriser

  • Une durée maximale de travail par jour de 12 heures au lieu de 10 heures en temps normal,
  • Une durée maximale de travail, pour le travail de nuit de 12 heures contre 8 heures habituellement,
  • Une durée hebdomadaire de travail de 48 heures sur 12 semaines consécutives, contre 44 heures habituellement,
  • Une durée hebdomadaire de travail, pour le travailleur de nuit de 44 heures sur 12 semaines consécutives, contre 40 heures classiquement,
  • Une durée hebdomadaire de travail de 60 heures sur une semaine, contre 48 heures habituellement,
  • Le travail le dimanche,
  • La réduction du temps de repos entre deux journées de travail à 9 heures, contre 11 heures habituellement.

L’ensemble de ces dérogations exceptionnelles devront trouver à s’appliquer uniquement lorsque l’intérêt de l’entreprise le justifie eu égard aux difficultés économiques liées à la propagation du
Covid 19.

Le Cabinet d’Avocats POTIN est à votre disposition via son formulaire de contact pour répondre à vos interrogations.

Source

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître Roger POTIN

Maître Roger POTIN

Avocat au Barreau de BREST

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT
  • - Droit Public
  • - Droit de la Protection Sociale
  • - Loi travail 2017

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.